Publicité

Oscars 2024: Cillian Murphy meilleur acteur, Emma Stone meilleure actrice

L'Oscar de la meilleure actrice a été attribuée dimanche 11 mars à Emma Stone pour son rôle dans Pauvres Créatures. Il s'agit de son deuxième Oscar, sept ans après celui reçu pour La La Land.

Ce conte baroque de Yorgos Lanthimos a remporté quatre statuettes au total, saluant son esthétique rétrofuturiste. Emma Stone y incarne Bella Baxter, une suicidée ressuscitée par un scientifique foldingue, qui lui implante le cerveau du bébé qu'elle portait en elle.

L'occasion pour elle de livrer une performance joyeusement régressive, en créature qui découvre le sexe et les mille autres plaisirs de la vie, sans aucune honte, ni préjugés. Ce rôle était "le cadeau d'une vie", a réagi l'actrice, en remerciant son réalisateur et en exprimant son admiration pour toutes ses concurrentes.

Cette catégorie était la plus serrée: Lily Gladstone, remarquable en Amérindienne empoisonnée par son mari dans Killers of the Flower Moon, de Martin Scorsese, est donc repartie les mains vides. Etait aussi en lice Annette Bening (Insubmersible), Sandra Hüller (Anatomie d'une chute) et Carey Mulligan (Maestro).

"L'aventure la plus excitante"

Côté acteur, l'Oscar a été décerné au comédien irlandais Cillian Murphy pour son interprétation dans Oppenheimer, le biopic du père de la bombe atomique par Christopher Nolan. Etaient en lice face à lui Bradley Cooper (Maestro), Colman Domingo (Rustin), Paul Giamatti (Winter Break) et Jeffrey Wright (American Fiction).

"C'est l'aventure la plus excitante, exaltante et épanouissante sur le plan créatif que vous m'ayez fait vivre au cours des 20 dernières années. Je vous dois plus que je ne saurais le dire", a déclaré l'acteur en s'adressant au réalisateur Christopher Nolan et la productrice Emma Thomas.

Devenu célèbre grâce à la série Peaky Blinders, cet Irlandais a récolté des louanges des critiques. Son interprétation du physicien américain Robert Oppenheimer lui a permis de triompher aussi aux Golden Globes et aux Bafta, les récompenses britanniques du cinéma.

Article original publié sur BFMTV.com