Publicité

Oscars 2024 : « Oppenheimer » triomphe, « Anatomie d’une chute » récompensé

Christopher Nolan a remporté l'oscar du meilleur réalisateur pour la première fois de sa carrière pour Oppenheimer.  - Credit:Chris Pizzello/AP/SIPA / SIPA / Chris Pizzello/AP/SIPA
Christopher Nolan a remporté l'oscar du meilleur réalisateur pour la première fois de sa carrière pour Oppenheimer. - Credit:Chris Pizzello/AP/SIPA / SIPA / Chris Pizzello/AP/SIPA

Comme prévu, la déflagration Oppenheimer a tout emporté lors de la 96e cérémonie des Oscars, dimanche soir. Le biopic de Christopher Nolan repart avec sept statuettes, dont celles du meilleur film et du meilleur réalisateur. Une première pour Nolan à 53 ans, boudé par les membres de l'Académie jusque-là. La France, elle, a brillé grâce à Anatomie d'une chute, titré pour son scénario.

« Pour le meilleur ou pour le pire, on vit dans le monde d'Oppenheimer », a lancé sur scène Cillian Murphy, sacré meilleur acteur, en dédiant sa victoire « à tous les faiseurs de paix ». Chez les femmes, Emma Stone, épatante dans le Pauvres Créatures de Yorgos Lanthimos, a finalement battu Lily Gladstone, l'âme des Osages de la saga sanglante de Martin Scorsese Killers of the Flower Moon. C'est la seconde victoire pour Emma Stone après La La Land en 2017. Du côté des seconds rôles, Da'Vine Joy Randolph, attachante employée de cantine dans Winter Break (The Holdovers), s'est imposée, rappelant qu'elle était « la seule fille noire » dans son acting class. Chez les hommes, Robert Downey Jr a été distingué pour Oppenheimer. Il a remercié son « enfance terrible et l'Académie ».

Justine Triet et Arthur Harari récompensés

C'était loin d'être assuré. Justine Triet et son compagnon Arthur Harari ont remporté l'oscar du meilleur scénario original pour Anatomie d'une chute, rejoignant notamment Claude Lelouch, sacré il y a plus de 50 ans pour Un homme et une femme. « Cela va aider ma midlif [...] Lire la suite