ORTF, ils ont inventé la télévision (France 3) : Thierry Ardisson raconte l'histoire des pionniers de la télévision française

·1 min de lecture

Petit cours de télé

Avec ses épaisses lunettes et ses yeux rivés sur une feuille de papier, qu’il se contente de lire, le général de Gaulle, alors président du Conseil, ne fait pas vibrer les téléspectateurs lors de sa première allocution télévisée, en 1958. Pour la deuxième intervention de de Gaulle, le publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet dépêche alors un spécialiste du petit écran. Pierre Sabbagh, créateur du premier journal télévisé de la RTF (Radiodiffusion Télévision Française), jugeant les conseils superflus, se contente de laisser un petit mot sur le bureau du général, disant : « Quand on parle à la télévision, on s’adresse X millions de fois à un seul téléspectateur… » Sans lunettes et sans notes, de Gaulle vient de trouver son style.

Télé première

Le 14 décembre 1963, le général de Gaulle inaugure, quai Kennedy, à Paris, la Maison de la radio et de la télévision, qui abrite encore la RTF. Or, le 25 juillet 1964, à 12 h30 précises, les Français découvrent un nouveau générique, composé par Jean-Jacques Grünenwald, organiste à l’église Saint-Sulpice, à Paris. Ce sont les débuts officiels de ce que l’on appelle désormais l’ORTF (Office de Radio Télédiffusion Française). Ce jour-là, les programmes débutent avec un épisode de la série américaine Rintintin, et la télévision passe alors sous la tutelle du ministre de l’Information.

Événement télé

En novembre 1966, Guy Lux, alors présentateur du Pal... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi