Publicité

Orléans : la ville se sert désormais des eaux usées pour alimenter le chauffage urbain

C’est une installation des plus innovantes. Depuis ce lundi, les eaux usées du quartier de La Source et de Saint-Cyr-en-Val, près d'Orléans, représentent une source d’énergie vertueuse, économique et durable. En effet, la station d’épuration du quartier vient d’être repensée pour alimenter un nouveau réseau de chaleur de 5 km qui dessert 310 logements, un bâtiment de la faculté des sciences et les locaux de la présidence de l’université.

Niveau technique, ce nouveau système fonctionne grâce à un échangeur thermique. La chaleur résiduelle des eaux usées traitées est ainsi valorisée sur le réseau de chaleur par l’intermédiaire d’une pompe à chaleur à haute performance, comme le détaille Orléans Métropole. «L’eau des usages domestiques ou industriels arrive chez nous, à la STEP, cette structure qui est en charge de la traiter avant de la rejeter en milieu naturel», résume Robin Durant, chargé de mission réseau d’énergie au sein d’Orléans Métropole. Et de poursuivre : «Juste avant leur rejet, on arrive aujourd’hui à extraire de ces eaux, dont la température n’est pas supérieure à environ une quinzaine de degrés, une énergie que l’on vient prélever. On en extrait les calories, que l’on injecte directement dans le réseau de chaleur».

Le projet a coûté pas moins de 5,2 millions d’euros dont 1,9 million provient de subventions de l’État. «La chaleur constitue un enjeu très important puisque cela représente la moitié de la consommation d’énergie, dont les deux tiers à partir de sources (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Decathlon recherche des testeurs pour sa future basket 100 % recyclable
Pimkie : quelle sera la liste des magasins contraints de fermer ?
Prix alimentaires : bonne nouvelle en vue pour vos courses au supermarché
Dans cette ville d'Eure-et-Loir, la facture énergétique a été multipliée par deux en 2023
Auchan, Carrefour, Leclerc : rappel massif de centaines de dindes potentiellement contaminées à la listeria