Publicité

Open d'Australie: "Ce matin, j'ai joué comme une merde", la déception de Dodin après son élimination en huitième de finale

"Ce matin je me suis échauffée sur la Rod Laver, j'ai joué comme une merde." Quelques minutes après son élimination en huitièmes de finale de l'Open d'Australie face à la Chinoise Qinwen Zheng, 15e mondiale, en 59 minutes (6-0, 6-3), Océane Dodin était remontée contre elle-même après son non-match sur le Central de Melbourne Park. "Je me suis dit: 'C'est quoi ça?' Parce que ça fait un mois que je suis en Australie et que je jouais plutôt bien. Je pense qu'avec le stress, peut-être le court... Je me sens quand même toujours mieux sur des petits courts. Je suis quand même plus à l'aise", a expliqué la joueuse de 27 ans.

>> Suivez l'Open d'Australie en direct

"Elle me maintenait la tête sous l'eau"

Consciente de la réussite de son adversaire sur son service (86% de points gagnés après la première balle de Zheng), la 95e joueuse mondiale a été perturbée par la vitesse de balle de son adversaire. "Je n'ai pas eu de très bonnes sensations. (Après le 6-0), ce n'est pas facile. Je me suis dit que ce n'est pas mon jour. J'ai essayé de profiter entre guillemets même si j'y croyais toujours, mais j'avais quand même du mal. Elle me maintenait quand même la tête sous l'eau."

Malgré la défaite, Océane Dodin retient tout de même du positif du premier Grand Chelem de la saison, au cours duquel elle a atteint les huitièmes de finale pour la première fois. "J'étais un petit peu restée bloquée sur les premiers tours, deuxièmes tours. C'est important aussi de voir que je peux aller plus loin, même si je n'en doutais pas. C'est motivant pour la suite, hâte de voir ce que ça peut donner", avertit la Française, qui garde comme objectif de figurer régulièrement dans les tableaux principaux en Grand Chelem.

Article original publié sur RMC Sport