Publicité

Open d'Australie: "C'était une zone de guerre dans mes toilettes", Cazaux confie avoir joué diminué lors de son 8e de finale

La belle aventure australienne d'Arthur Cazaux a pris fin ce lundi en huitième de finale. Battu par le Polonais Hubert Hurkacz en trois sets (7-6, 7-6, 6-4), le Montpelliérain de 21 ans a rendu les armes non sans combattre, lui qui a connu quelques soucis gastriques après sa victoire face au Néerlandais Tallon Griekspoor samedi.

"J'ai chopé une gastro et j'ai passé toute la nuit aux toilettes. Ce n'était pas beau à voir, je vous rassure. C'était une zone de guerre dans mes toilettes à l'hôtel. J'ai passé une nuit très compliquée le soir de ma victoire à cause de ça. Hier (dimanche), je n'ai pas pu m'entraîner. J'étais sous médicament toute la journée. J'ai essayé de récupérer comme je pouvais. J'ai fait avec", a-t-il confié après son élimination.

>> Suivez l'Open d'Australie en direct

Dans le top 100 dès la semaine prochaine

S'il a passé "une bonne nuit" avant son affrontement avec le numéro 9 mondial, Arthur Cazaux s'était préparé "mentalement" à être "un peu plus dans le dur physiquement" ce lundi. "Ce matin, je me suis réveillé, c'était quand même mieux. Pendant deux sets, ça ne m'a pas trop gêné. À partir du troisième, je sentais depuis le début du second que je n'arrivais plus à manger quoi que ce soit, ni à boire. Mon estomac disait non, j'avais plein de nausées. J'ai senti la répercussion au troisième set, où j'avais moins de jus. Mais ce n'est pas ça qui m'a fait perdre le match. Hubert (Hurkacz) a été meilleur que moi aujourd'hui. J'espère avoir ma revanche durant l'année."

Après un Open d'Australie réussi, le Tricolore va faire son entrée dans le top 100 du classement ATP. Il peut désormais se tourner vers la suite de la saison avec beaucoup d'espoirs.

Article original publié sur RMC Sport