Publicité

Open d’Australie : Clara Burel élimine Jessica Pegula, n° 5 mondiale et retrouvera Océane Dodin

En éliminant l’Américaine Jessica Pegula, 5e joueuse mondiale, au 2e tour de l’Open d’Australie, la Française Clara Burel a réussi un bel exploit.
WILLIAM WEST / AFP En éliminant l’Américaine Jessica Pegula, 5e joueuse mondiale, au 2e tour de l’Open d’Australie, la Française Clara Burel a réussi un bel exploit.

TENNIS - Un coup d’éclat qui redonne des couleurs au tennis français. La Française Clara Burel, 51e mondiale, a réussi l’une des plus belles performances de sa carrière, ce jeudi 18 janvier, en battant largement la 5e meilleure joueuse du monde, l’Américaine Jessica Pegula au 2e tour de l’Open d’Australie (6-4, 6-2).

Une victoire qui va lui permettre d’affronter une autre tricolore, Océane Dodin (95e), au troisième tour, ce qui garantit d’ores et déjà d’avoir une représentante bleue en deuxième semaine du Grand Chelem australien.

Avec cette victoire expédiée en 1 h 10 seulement, Clara Burel, qui avait été finaliste du tournoi junior à Melbourne il y a six ans, égale son meilleur résultat en Grand Chelem. Elle avait déjà atteint le troisième tour à Roland-Garros en 2020 et à l’US Open en 2022 et 2023.

Originaire de Rennes, Clara Burel, 22 ans, a commencé le tennis à l’âge de 6 ans, avant de devenir championne de France de sa catégorie d’âge à 12 ans, puis championne du monde junior en 2018.

Il s’agit en revanche de la première victoire de sa carrière contre une joueuse du top 10, après cinq défaites, et même son premier succès contre une membre du top 20. Jessica Pegula a compté pourtant un break d’avance dans les deux sets (à 1-0 puis 2-0), ce jeudi, mais ses 31 fautes directes, pour seulement neuf coups gagnants, ont été fatales à l’Américaine.

Deux autres Françaises encore en lice

« Visiblement très détendue, vraisemblablement consciente qu’elle n’avait rien à perdre, [Clara Burel] a joué un tennis inspiré et intelligent de bout en bout pour sortir une Pegula passée, il est vrai, à côté de son sujet », commente Eurosport. La sportive semblait encore étonnée d’elle-même lors de son interview sur le court.

Pour sa part, Océane Dodin, victorieuse de l’Italienne Martina Trevisan (59e) 6-4, 6-4 plus tôt dans la journée, disputera son premier troisième tour en Grand Chelem, à 27 ans. Avant ces deux compatriotes, une autre Française, Diane Parry (72e), s’était déjà hissée au troisième tour la veille.

À voir également sur le HuffPost :

À l’Open d’Australie, ce point hallucinant remporté par Tsitsipás était bel et bien valable

Open d’Australie : Jack Draper vomit dans une poubelle sur le court, juste après sa victoire