On a vu La reine des neiges 2 : encore plus givré !

Marilyne Letertre
Journaliste ciné


Le 20 novembre, un vent glacial soufflera dans les salles : Elsa et Anna reviennent sur les écrans pour le plus grand plaisir des enfants. Seront-ils déçus ? Yahoo vous donne quelques éléments de réponse.

Copyright : 2019 Disney. All Rights Reserved.

Le pitch : Alors qu’une menace pèse sur le royaume d’Arendelle, Elsa entend une voix qui l’appelle et qui pourrait être la clef pour sauver son peuple et ses proches. Accompagnée de sa soeur Anna, de Kristoff et d’Olaf, elle se lance sur les traces de cet écho qui pourrait être relié à son passé et expliquer l’origine de ses pouvoirs. 

Les chansons : Elles sont à nouveau nombreuses, comme dans le premier film. Doté du même potentiel iconique, « Dans un autre monde » pourrait remplacer « Libérée, délivrée » dans le jukebox des fillettes. Notre coup de coeur reste cependant la chanson dans laquelle Kristoff révèle sa sensibilité tel un chanteur à minettes des années 80. Irrésistiblement drôle. 

L’humour : Une fois encore omniprésent et même plus poussé que dans le premier film. Olaf est à ce jeu le grand vainqueur, notamment lors d’une séquence des plus cocasses dans laquelle il explique à de nouveaux personnages le passé des soeurs en résumant de façon inimitable et très décousue le premier film. 

©2019 Disney. All Rights Reserved.

L’aventure : La reine des neiges 2 est encore plus épique que le précédent film. Les prouesses techniques sont de plus en plus remarquables, à l’image de cette scène spectaculaire que l’on entraperçoit dans la bande annonce : Elsa y affronte l’esprit de la mer, un étalon à la crinière aquatique qui lui donne du fil à retordre dans un océan déchaîné. Bluffant dans les moindres détails ! 

Le message : Après avoir misé sur les vertus de la sororité plutôt que sur celles du prince charmant dans les premières aventures, Jennifer Lee et Chris Buck donnent à nouveau une image plus moderne de la féminité aux enfants à travers des héroïnes qui s’assument, se dépassent, murissent, apprennent à voler de leurs propres ailes et surmontent leurs peurs sans avoir besoin de valeureux chevaliers pour voler systématiquement à leurs secours. 

A voir si vous êtes un fan de la première heure : tout ce que vous attendiez, vous l’aurez… voire plus encore !