Publicité

OM-Metz: "Marquer si on ne prend pas les trois points, ça sert à rien", la frustration du buteur Moumbagna

Il n’a pas manqué ses grands débuts au Vélodrome. Cinq jours après avoir disputé ses premières minutes sous le maillot marseillais lors de la défaite en terres lyonnaises (1-0), Faris Moumbagna a rendu une copie prometteuse pour sa première titularisation. Aligné à la pointe de l’attaque par Gennaro Gattuso face au FC Metz (1-1), avec Pierre-Emerick Aubameyang et Iliman Ndiaye pour l’épauler, l’attaquant camerounais (23 ans) n’a pas semblé impressionné par le contexte ni par l’enjeu.

"Pas d'inquiétude" malgré la crise de résultats

S’il n’a pas tout réussi, à l’image de contrôles parfois un peu précipités, l’ancien de Bodo/Glimt (Norvège) s’est montré disponible, précieux en remise et il a surtout ouvert le score. Bien placé sur un centre de Quentin Merlin, il a trouvé le chemin des filets d’une reprise en première intention (56e). Mais les Messins, très tôt en supériorité numérique dans cette rencontre, ont égalisé et obtenu le point qu’ils étaient venus chercher.

De quoi laisser un sentiment de frustration au nouveau buteur marseillais. "Il faut juste garder la tête haute, continuer à travailler, parce qu'on a montré de bonnes choses aujourd'hui. Et il y a des matchs qui arrivent, il va falloir avoir la même détermination, tout donner. Et le résultat va venir après", a commenté Moumbagna en zone mixte, avant d’être relancé sur son cas personnel.

"Le but, ce soir, ce n'est pas la chose la plus importante. J'aurais aimé ne pas marquer et que l'on prenne les trois points. C'était le plus important ce soir. Il faut continuer à travailler, on ne baisse pas les bras, et le reste va venir. Ça fait du bien de marquer et d'aider l'équipe. Après, si on ne prend pas les trois points, ça ne sert à rien. On a senti sur le terrain qu'on a tout donné. On s'est dit qu'il fallait continuer dans la même lancée. Il faudra faire la même chose et après, le résultat va suivre derrière. Pas d'inquiétude. On continue de pousser", a-t-il insisté. Après ce nul au Vélodrome, Marseille pointe à la 7e place du classement de la Ligue 1.

Article original publié sur RMC Sport