Publicité

OM: la grogne monte contre Gennaro Gattuso

La crise sportive repointe le bout de son nez à Marseille après la défaite à Lyon (1-0), dimanche. L’OM n’a plus gagné depuis un mois et demi en Ligue 1 (le 17 décembre face à Clermont, 2-1) où il reste sur quatre matchs de rang sans victoire et suivra les huitièmes de finale de la Coupe de France en spectateur cette semaine après son élimination au tour précédent à Rennes (1-1, 9 t.a.b. 8). Dans pareil cas, le coupable est tout trouvé: l’entraîneur. Et Gennaro Gattuso, nommé sur le banc le 27 septembre dernier à la place du démissionnaire Marcelino, n’y échappe pas.

"Gattusout"

L’entraîneur italien apparaît ce lundi en tendance sur X (ex-Twitter) où plusieurs supporteurs critiquent ses schémas tactiques, le positionnement des joueurs ou son manque d’impact sur l’effectif. Les appels à son départ commencent également à fleurir (derrière le hashtag #Gattusout) un peu plus de quatre mois seulement après son arrivée. Mais l’Italien n’est pas le seul à faire l’objet de critiques. Plusieurs fans marseillais déplorent la faible qualité de l’effectif, d’autres le recrutement de Pablo Longoria ou encore l’absence du propriétaire Frank McCourt.

La presse n’accable pas, non plus, l’entraîneur italien en dépit de notes basses ou moyennes dans les journaux du jour (3,5 dans La Provence, 5 dans L’Equipe). Là encore, le ressenti est plus général. "Des dirigeants aux joueurs, tous doivent rapidement se regarder dans la glace pour faire leur autocritique et tirer les leçons d’un exercice déjà raté et essayer de sauver ce qui peut encore l’être", exhorte La Provence.

A l’issue de la rencontre, Gattuso a assumé une part de responsabilité dans le nouveau revers marseillais, tout en recadrant ses tauliers et en défendant son schéma rarement pris à défaut, selon lui. "Il faut être exigeant, moi je suis une personne responsable et je ne veux pas chercher d’excuse. Je pense qu’il ne faut pas parler de chance ou de malchance. Par contre, il y a une chose qui est certaine c’est que personne ne nous a dominés depuis que je suis arrivé ici." Une petite phrase qui a fait sourire ou grincer des dents sur les réseaux sociaux face aux résultats très irréguliers des Phocéens, depuis son arrivée.

Sous contrat jusqu'en 2024, Gattuso dispose d'une année supplémentaire en option si l'OM termine dans les quatre premiers de Ligue 1. Après 20 journées, Marseille est actuellement 8e à six points de Lille, quatrième. Rien de rédhibitoire pour l'Italien qui peut aussi compter sur le soutien de son président Pablo Longoria. "Je pense qu’avec Gennaro, on a trouvé la bonne personne", a confié le dirigeant espagnol le 12 janvier avant la réception de Strasbourg. "Il nous a apporté beaucoup d’énergie, de leadership. On est très content de lui sur l’aspect sportif et humain, et on doit le remercier pour le travail qu’il est en train de faire ici." Tenu en échec ce soir-là (1-1), Marseille a enchaîné par un nul en supériorité numérique contre Monaco (2-2) et cette défaite à Lyon (1-0), dimanche. De quoi faire naître quelques doutes?

Article original publié sur RMC Sport