Publicité

Olvid : qu’est-ce que cette messagerie instantanée dorénavant utilisée par le gouvernement ?

L'application Olvid ne demande à ses utilisateurs aucune donnée personnelle.  - Credit:Olvid/SP
L'application Olvid ne demande à ses utilisateurs aucune donnée personnelle. - Credit:Olvid/SP

Le 22 novembre, les ministres, secrétaires d'État, directeurs et membres de cabinet recevaient une circulaire signée d'Élisabeth Borne demandant le déploiement de l'application française Olvid sur les téléphones et les ordinateurs des membres du gouvernement et des cabinets ministériels, pour le 8 décembre « au plus tard ». En cause, les applications de messagerie instantanée grand public WhatsApp, Signal, Wechat, ou encore Telegram, « des outils numériques pas dénués de failles de sécurité et [qui] ne permettent ainsi pas d'assurer la sécurité des conversations et des informations partagées par leur intermédiaire ». L'argument invoqué par la Première ministre : « L'intégration de cette solution constitue non seulement le signe d'une prise de conscience en matière de cybersécurité, mais aussi une avancée vers une plus grande souveraineté technologique française. »
Quelle est cette messagerie instantanée, Olvid, développée par une société française, qui garantit la protection des données de ses utilisateurs grâce à un annuaire décentralisé et un chiffrement des messages de bout en bout ? Thomas Baignères, son cocréateur (avec Matthieu Finiasz, Cédric Sylvestre et Jacques-André Bondy), explique son fonctionnement au Point.

À LIRE AUSSI Ils inventent la cybersécurité de demainLe Point : Qu'apporte véritablement Olvid par rapport à ses concurrentes ?

 - Credit: ©  Romain GAILLARD/REA / Romain GAILLARD/REA POUR « LE POINT »
- Credit: © Romain GAILLARD/REA / Romain GAILLARD/REA POUR « LE POINT »

Thomas Baignères, cofondateur et PDG d'Olvid. © Romain GAILLARD/REA / Romain GAILLARD/REA POUR « LE POINT »Thom [...] Lire la suite