Olivier Véran catégorique : cette fausse idée sur la vaccination qu'il met à mal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le gouvernement fait tout pour relancer la campagne de vaccination contre le Covid-19 et les ministres multiplient les prises de paroles pour tenter de rassurer les Français encore récalcitrants. Lors de la séance de questions au gouvernement qui s'est déroulée, ce mardi 20 juillet, à l'Assemblée nationale, Olivier Véran, le ministre de la Santé a rappelé qu'elles étaient les situation dans lesquelles il était contre-indiqué de se faire vacciner. Selon le ministre, être enceinte, même lors du premier trimestre, n'en fait pas partie.

Les femmes enceintes peuvent se faire vacciner contre le Covid-19 dès le "premier trimestre" de grossesse, a assuré Olivier Véran. Si la vaccination est, pour le moment, déconseillée aux femmes en début de grossesse, c'est par manque de données, rappelle 20 minutes, mais, toujours selon le quotidien, aucun risque particulier n'a été observé chez celles ayant tout de même reçu une dose de vaccin pendant cette période. La grossesse ne constitue donc pas une contre-indication à la vaccination.

Quelles sont les contre-indications à la vaccination contre le coronavirus ?

Face aux députés, Olivier Véran a indiqué que trois contre-indications médicales à la vaccination avaient été établies après avis pris auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament, du comité sur la stratégie vaccinale d'Alain Fischer et du conseil scientifique. La première contre-indication est le syndrome PIMS (syndrome inflammatoire (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Pass sanitaire dans le train : ces précisions cruciales de la SNCF pour ne pas ruiner vos vacances
Assassinat de JFK : quand le président américain Gerald Ford validait la thèse du complot à Valéry Giscard d'Estaing
Coronavirus : votre lieu de vacances est-il concerné par les mesures renforcées ?
Olivier Véran déchaîné : cette phrase très ironique lancée aux députés dans une Assemblée électrique
Assassinat de JFK : et si l'un des tireurs était Lucien Sarti, un bandit corse ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles