Olivier Marchal pas tendre avec la France : "Ce pays est devenu d'une tristesse absolue"

·1 min de lecture

Après Forte et Brutus vs Cesar sur Amazon Prime Video, Bronx est le troisième film français de 2020 qui atterrit sur une plateforme après avoir renoncé à trouver le chemin des salles, en grande difficulté depuis le mois de mars dernier. Cette fois, c'est Netflix qui a acquis les droits de diffusion du dernier polar d'Olivier Marchal, budgété à 12 millions d'euros par la Gaumont, pour une somme non communiquée. Un beau coup pour le géant de la SVOD puisque les films du cinéaste font habituellement de solides scores au box-office comme 36 Quai des Orfèvres (2 millions d'entrées en 2004), MR 73 (900.000 entrées en 2008) ou Les Lyonnais (1,2 million d'entrées en 2011). Bronx raconte l'histoire de policiers enquêtant sur la pègre de Marseille et découvrant que la corruption s'est infiltrée jusque dans leurs rangs. Au casting, on retrouve Jean Reno, Stanislas Mehrar, Lannick Gautry et le rappeur Kaaris.

Habitué d'un cinéma plutôt viril, voire brutal, Olivier Marchal se défend pourtant de toute complaisance, comme il l'a expliqué à nos confrères de BFM TV : "Je ne montre pas de la violence gratuite. La violence gratuite m’a toujours fait chier au cinéma. Dans Bronx, on voit deux-trois têtes qui sautent. Les amateurs de polars ont aussi besoin d’y croire un petit peu." Comme dans ses précédents films, le créateur de la série Braquo brosse un portrait assez sombre de la société française. Et le climat actuel ne l'incite pas à l'optimisme : "Ce pays est devenu d’une tristesse absolue, d’une (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Chloé Jouannet : sur Instagram, elle officialise sa relation avec son nouveau compagnon (PHOTO)
Monica Bellucci adepte des perruques ? La surprenante révélation de son coiffeur
Harry Potter : cet acteur de la saga qui a beaucoup changé physiquement (PHOTO)
Star Wars, les derniers Jedi (TF1) : pourquoi les fans ont détesté ce huitième opus de la saga
Omar Sy : sa femme partage une photo de leur fille pour son anniversaire, les internautes frappés par la ressemblance