Publicité

Olivier Lejeune sur sa relation mouvementée avec Philippe Bouvard : "Le chaud et le froid"

Un sacré caractère. Philippe Bouvard reste encore aujourd'hui un visage, et une voix, bien connus des Français. Pendant un peu moins de 40 ans, le journaliste a été aux commandes des Grosses Têtes sur RTL. S'il avait à l'antenne un humour à toute épreuve, en coulisses, l'ambiance pouvait être bien différente. Philippe Bouvard n'hésite pas à égratigner certaines personnalités, comme ce fût par exemple le cas en 2015. Le journaliste se payer alors Jean-Pierre Coffe et son ouvrage Une vie de Coffe. "Jean-Pierre Coffe sort son livre comme on sort un vieux chien : pour ses besoins", avait-il lâché. Le principal intéressé, décédé en 2016, ne s'était pas fait prier pour lui répondre. "Je me demande vraiment qui est le vieux chien ! C'est plutôt lui qui devrait être piqué ! Il n'entend plus, ne voit plus et se fait écrire ses textes par d'autres. J'ai eu la légion d'honneur sans la demander. Bouvard lui est allé commander la sienne dans les colis de Jean-Pierre Raffarin, avant son départ de Matignon", déclarait-il à Télé Pro.

À lire également

Sous le soleil : Marie-Christine Adam avoue avoir fait une crasse à la production

Olivier Lejeune admiratif de Philippe Bouvard

Ce jeudi 28 mars, le comédien Olivier Lejeune était présent sur le plateau de l'émission Chez Jordan de Luxe (C8). Il s'est remémoré ses collaborations avec Philippe Bouvard, aujourd'hui retiré de la vie médiatique. Malgré son estime pour le journaliste, le comédien a dû se heurter à son caractère pour le moins difficile. "J'ai eu sa confiance, on faisait ensemble Le Théâtre de Bouvard, il m'appelait souvent, la veille des enregistrements, il savait que j'étais un gros bosseur que j'étais capable de pas dormir de la nuit (...) C'était le froid et le chaud avec Philippe. C'est un homme qui m'a beaucoup impressionné. J'ai admiré cet homme-là, sa plume, son honnêteté… Son caractère était très difficile donc il y a des jours où il disait 'Olivier Lejeune, regardez cet auteur !', et il y a des jours, il me disait le matin à 7h, alors que j'avais pas dormi : 'Bon vite vite ! Oh non très mauvais, vous...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi