Publicité

Oiseaux : une intelligence artificielle qui crée des chants réalistes pour préserver les espèces rares et menacées

Un nouvel outil d’apprentissage profond permet de générer artificiellement des chants d'oiseaux. Utile pour les ornithologues qui souhaitent surveiller les espèces rares et menacées dont les enregistrements sonores manquent.

A l'heure où l'intelligence artificielle (IA) connait un véritable essor dans des domaines de pointe, l'écologie n'en fait pas exception. Une équipe canadienne, dirigée par l'écologue Nicolas Lecomte de l'université du Moncton, a créé un nouvel outil d'apprentissage profond ("deep learning" en anglais) qui génère des chants d'oiseaux, aidant ainsi les ornithologues à surveiller les espèces rares dans la nature. L'outil, en open source et utilisable sur n'importe quel ordinateur, fait l'objet d'une étude publiée dans la revue Methods in Ecology and Evolution.

Lire aussiPointe à 170 km/h, déplacement sur plus de 1000 km : le calvaire d'un oiseau pris dans un typhon enregistré par sa balise

Un outil unique en son genre

Identifier les espèces d'oiseaux grâce à leur chant n'a jamais été aussi simple qu'actuellement, avec les nombreuses applications sur smartphones disponibles à la fois pour les écologues et le grand public, comme Birdnet. Mais que se passe-t-il si le logiciel d’identification n’a jamais entendu une espèce d'oiseau auparavant, ou ne dispose que d’un petit échantillon d’enregistrements comme référence ? C’est un problème auquel sont confrontés les ornithologues et les défenseurs de l’environnement qui surveillent certains des oiseaux les plus rares au monde.

C'est donc pour résoudre ce problème que l'équipe de Nicolas Lecomte a développé Ecogen, un outil d'apprentissage profond unique en son genre, capable de générer des sons d'oiseaux réalistes pour compléter les échantillons sonores d'espèces sous-représentées dans les bases de données des ornithologues.

Près de 24.000 enregistrements d'oiseaux utilisés

Concrètement, Ecogen convertit des enregistrements réels de chants d'oiseaux en spectrogrammes (représentations visuelles des sons), puis en génèrent de nouveaux pour augmenter l'ensemble des données sur les espèces rares avec peu d'enregistrements. Ces spectrogrammes sont ensuite reconvertis en audio pour former des identifiants sonores d'oiseaux. Dans c[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr