Oise: violences urbaines à Compiègne, avec tirs de mortier contre des policiers

S.B.-E.
·1 min de lecture
Un écusson de la police nationale (Photo d'illustration) - AFP
Un écusson de la police nationale (Photo d'illustration) - AFP

Des violences urbaines ont éclaté à deux reprises mercredi et dans la nuit de mercredi à jeudi à Compiègne (Oise) sans faire de blessé, les forces de l'ordre essuyant des tirs de mortier, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Des effectifs de police nationaux et municipaux ont été violemment pris pour cible de jets de mortier dans le quartier des Clos-des-Roses à Compiègne, à deux reprises, mercredi après-midi" puis "dans la nuit après que des riverains ont signalé des tirs de mortier et des feux de poubelle", a indiqué la préfecture de l'Oise.

Un jeune homme arrêté pour trafic de drogues

"Ils ont fait un usage proportionné des moyens de dispersion qui ont permis de rétablir le calme dans le quartier. Aucun blessé n'a été constaté", a-t-elle ajouté, dénonçant des "violences inacceptables".

Les premières ont éclaté vers 16h mercredi après l'arrestation d'un jeune homme de 20 ans pour trafic de drogues, a indiqué une source policière.

Selon le parquet de Compiègne, plus de 70 tirs de mortier ont été recensés. Ces violences - dégradations d'abribus et de voitures, feux... - sont "de plus en plus fréquentes" ces dernières semaines dans ce quartier, connu pour être une "plaque tournante du trafic de drogue".

Article original publié sur BFMTV.com