Publicité

Oise: gravement blessée lors d'un viol, une collégienne de 13 ans a succombé à ses blessures

"Shanon est partie rejoindre les anges". Une adolescente de 13 ans résidant dans l'Oise, est morte mercredi 27 mars, après avoir passé deux semaines dans le coma. Elle s'y trouvait depuis le 6 mars, après un viol et une agression l'ayant laissée "dans un état grave".

Comme l'a expliqué le procureur de la République de Senlis, Loïc Abrial, au Parisien, la collégienne était "blessée à la suite de cette agression" l'ayant conduite à l'hôpital "dans un état grave, avec un pronostic vital engagé". Les causes exactes du décès doivent encore être consolidées par une autopsie médico-légales.

Le jour des faits, la collégienne scolarisée au collège Simone Veil de Cauffry aurait été agressée dans la commune voisine de Rantigny. Trois personnes seraient impliquées. Une enquête a dans un premier temps été ouverte par le parquet de Beauvais, pour des faits de viol de mineur par une personne majeure. Il a cependant été dessaisi au profit du pôle criminel de Senlis, le 19 mars, selon Le Parisien.

"Le violeur présumé a été placé en détention provisoire"

Trois personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire. Parmi eux, un jeune homme de 18 ans, l'auteur présumé de ce viol. Mais aussi deux amis et complices potentiels du suspect: un homme de 18 ans et une adolescente mineure.

"Le violeur présumé a été placé en détention provisoire. Ses deux co-mis en examen, soupçonnés d’abstention volontaire d’empêcher un crime ont été laissés libres, avec une personne majeure placée sous contrôle judiciaire et une personne mineure placée sous mesure éducative judiciaire provisoire", précise le procureur Loïc Abrial à la presse.

La famille de Shanon a ouvert une cagnotte en ligne pour permettre "d'enterrer dignement" la collégienne. "Shanon est partie rejoindre les anges mercredi, jamais on t'oubliera petite princesse avec son beau sourire et les rires", peut-on lire dans le message accompagnant la cagnotte.

Article original publié sur BFMTV.com