Publicité

Odysseus, disparition du plus grand singe au monde et E. coli : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 27 février 2024 : la sonde américaine Odysseus envoie ses premières images de la Lune, comment le plus grand singe ayant jamais existé a disparu et la mutation qui fait passer Escherichia coli d'inoffensive à dangereuse.

L'actualité des sciences du 27 février 2024, c'est :

En Astrophysique : La sonde américaine Odysseus envoie ses premières images du sud de la Lune.

  • La sonde Odysseus a envoyé ses premières images de la Lune après son atterrissage à 23h23 GMT le 22 février, marquant une première pour les États-Unis en plus de 50 ans.

  • Équipée d'instruments de la Nasa, elle vise à explorer le pôle sud lunaire dans le cadre des missions Artemis pour préparer l'envoi d'astronautes.

  • Cependant, une défaillance du système de navigation a compliqué la descente finale, entraînant un atterrissage sur le côté plutôt qu'à la verticale.


En Animaux : Comment le plus grand singe ayant jamais existé a disparu.

  • Des chercheurs ont résolu le mystère de la disparition de Gigantopithecus blacki, le plus grand singe ayant jamais vécu sur Terre, grâce à une enquête menée sur des sites de son habitat dans le sud de la Chine actuelle.

  • Les vestiges, datés de plus de 2 millions d’années à environs 200 000 ans, ont révélé un animal d’une taille comprise entre 2 et 3 mètres et un poids approchant les 300 kg.

  • La transition d'une forêt dense à un environnement plus ouvert et saisonnier, à partir de 700.000 ans, aurait conduit à une diversification alimentaire, auquel le gigantopithèque n'était pas adapté, contribuant ainsi à son lent déclin.


En Biologie cellulaire : La mutation qui fait passer Escherichia coli d'inoffensive à dangereuse.

  • Une mutation identifiée par des chercheurs australiens empêche la bactérie Escherichia coli de fabriquer de la cellulose, la rendant pathogène.

  • Cette mutation entraîne une inflammation accrue de l'hôte et une rupture de la barrière intestinale, favorisant la dissémination de la bactérie dans d'autres organes.

  • Ce phénomène concerne également plusieurs souches de Shigella et de Salmonella, associées à des maladies épidémiques graves.


En Agriculture : Pesticides : pourquoi le changement d’indicateur annoncé par Gabriel Attal provoque la colère des scientifiques.

  • Le NoDU (No[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi