Publicité

Ocean's 8 (TFX) - Cate Blanchett et Sandra Bullock : “Il y a eu énormément de bienveillance entre nous”

C’est un cambriolage glamour à 150 millions de dollars chez Cartier, orchestré par Debbie Ocean (Sandra Bullock), la soeur de Danny (George Clooney), qui vous réunit toutes. Poursuivre cette saga était un sacré défi…

Sandra Bullock : Le concept m’a été proposé il y a au moins trois ans. Sincèrement, je ne pensais pas que cela aboutirait, même si c’était une idée plutôt amusante.

Cate Blanchett : Ça paraissait quasi impossible. Lorsqu’un scénario comme celui-ci vous tombe dans les mains, il est certain qu’on a déjà une idée de ce que ça peut donner, vu l’héritage culturel qu’il représente. C’était aussi un risque à prendre.

Sandra, pour préparer le rôle de Debbie, avez-vous parlé à George Clooney ?

Sandra : Oui, on en a beaucoup discuté au téléphone. George et moi avons presque grandi ensemble !

À lire également

"J’ai fini intégralement à poil" : Cette scène délicate à tourner pour Sandra Bullock (La proposition, M6)

En coulisses, comment se passe un tournage avec tant d’actrices ?

Sandra : Nous avons beaucoup travaillé. J’aurais aimé que l’on puisse toutes sortir, le soir, dans un bar, mais nous tombions de fatigue à minuit ! Dès le début, il y a eu énormément de bienveillance entre nous. Pour les actrices, il y a, en gros, cinq rôles chaque année à décrocher à Hollywood. On se retrouve donc vite isolées sur notre petite île ! Mais là, toutes réunies, notre île était grande comme Hawaii !

Le film se déroule durant le gala du Met, le Metropolitan Museum of Art de New York, la soirée chic par excellence. Avez-vous eu votre mot à dire sur vos tenues ?

Sandra : Nous avions toutes une idée précise de ce que nous souhaitions porter. Nous avons travaillé avec les couturiers. Ma robe a été conçue par la créatrice de mode italienne Alberta Ferretti, mais je savais ce que je voulais. Comme des manches d’une certaine longueur, car j’y dissimule les bijoux dans le film. Je voulais aussi qu’elle soit noire pour me fondre dans la foule…

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi