Publicité

"Je suis un obsédé de..." : Eric-Emmanuel Schmitt, visite de sa maison de maître à l'"intérieur de maniaque" à Bruxelles

Avec ses 23 millions d'ouvrages vendus à travers le monde, Eric-Emmanuel Schmitt a pu s'offrir une maison somptueuse à Bruxelles. "Gala" propose ce jeudi 2 novembre la visite de ce lieu Art déco, à "l'intérieur maniaque".

Eric-Emmanuel Schmitt connaît le succès depuis son plus jeune âge. À 17 ans, l'écrivain à qui l'on doit notamment la pièce Bungalow 21 qui cartonne actuellement avec les soeurs Seigner sur scène, était reçu par le président de la République Valéry Giscard d'Estaing, arrivé premier au concours général de composition. Depuis, il peut se vanter de ses 23 millions d'ouvrages vendus dans le monde. Alors qu'il sort un nouveau roman, La rivale, Eric-Emmanuel Schmitt a accepté d'ouvrir les portes de sa sublime maison de Bruxelles à nos confrères de Gala, en kiosques ce jeudi 2 novembre.

Il y est rapidement évoqué "l'aménagement majestueux des lieux qu'il habite". On découvre alors que le "colosse dandy" de 63 ans possède un intérieur tout aussi soigné que lui. Un "intérieur de maniaque", où rien ne traîne. Et même son fidèle chien Machka, labrador noir de 2 ans, se voit interdire de monter sur le canapé ou sur le lit. Si la personne qui partage sa vie sous ce toit reste mystérieuse, cet amoureux a bien de la chance d'évoluer dans un tel palace. Gala partage ainsi quelques photos de la somptueuse décoration de la maison d'Eric-Emmanuel Schmitt où tout est précis, étudié et très coloré.

Je suis un obsédé de...

Pour cette demeure, il a pu compter sur la collaboration de la décoratrice d'intérieur Victoria-Maria Geyer. On trouve dans le palace d'Eric-Emmanuel Schmitt...

Lire la suite


À lire aussi

Attaque au couteau à Annecy : Henri, le "héros au sac à dos", a fait une demande très spéciale à Emmanuel Macron
Gérard Jugnot : Grande maison à Paris et sur une presqu'île, appartement vendu à Stéphane Plaza... l'acteur a bien investi
Perrine (L'Amour est dans le pré) en plein regret vis-à-vis de ses prétendants : ce qui a été "compliqué" sur le tournage