Publicité

Aux obsèques d’Agnès Lassalle, cette danse bouleverse tout le monde

Cette danse sur le parvis de l’église Sainte-Eugénie au cours des obsèques de la professeure d’espagnol Agnès Lassalle a beaucoup ému.
Cette danse sur le parvis de l’église Sainte-Eugénie au cours des obsèques de la professeure d’espagnol Agnès Lassalle a beaucoup ému.

HOMMAGE - Quelques notes de Nat King Cole, des pas de lindy hop et c’est toute la peine provoquée par le tragique de l’événement qui paraît un temps suspendue. Depuis ce vendredi 3 mars, un court moment capté lors des obsèques de l’enseignante Agnès Lassalle, poignardée à mort dans sa classe par l’un de ses élèves à Saint-Jean-de-Luz, ne cesse d’attirer l’attention.

Devant le cercueil, alors que retentit le titre culte « Love », le compagnon de la professeur d’espagnol, Stéphane Voirin, se met à danser seul devant le cercueil, comme s’il accordait un dernier tour de piste à sa défunte compagne.

C’est alors que tout un petit groupe de danseurs se met à le rejoindre par couples, donnant à ce moment solennel des airs de cabaret jazz. Une scène touchante qui a inondé Twitter ce samedi 4 mars, les vidéos publiées par France 3 Aquitaine et France Bleu Pays basque comptabilisant près de deux millions de vues cumulées à l’heure de la rédaction de cet article.

« Magnifiquement triste »

Ce qui, naturellement, a entraîné une avalanche de réactions émues, touchant par-delà les clivages et les statuts. Alors que les commentaires d’anonymes s’accumulent sous les publications en question, la séquence a fait réagir plusieurs membres du gouvernement, comme Agnès Firmin-Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé et Laurence Boone, secrétaire d’État chargée de l’Europe.

Toujours en politique, plusieurs élus ont exprimé leur émotion, à l’image des députés insoumis Alexis Corbière et Carlos Martens Bilongo, ou de leur collègue des Républicains Maxime Minot. « Il n’y a pas de mots. Il n’y a que des larmes… Cet hommage est d’une telle émotion et d’une telle beauté… », a réagi l’élu de l’Oise.

Directeur de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel a également salué ce « magnifique hommage », tout comme le présentateur Christophe Dechavanne. Ci-dessous, quelques exemples de réactions provoquées par cette scène digne d’un film.

Une communauté dévastée

Le mercredi 22 février, un peu avant 10 heures, un élève de seconde avait frappé Agnès Lassalle en pleine poitrine avec un couteau de cuisine à la lame de 18 centimètres. Les secours n’ont pas pu la sauver.

Vendredi dernier, l’adolescent âgé de 16 ans, mis en examen pour « assassinat », a été placé en détention provisoire. Une information judiciaire pour « meurtre avec préméditation » a été ouverte par le parquet et l’enquête a été confiée au service de la police judiciaire de Bayonne.

Un drame au sein du milieu scolaire qui a bouleversé la communauté éducative, un peu plus de deux ans après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie décapité par un jeune islamiste radicalisé.

À voir également sur Le HuffPost :

Saint-Jean-de-Luz : les vibrants hommages à Agnès Lasalle, la professeure tuée

Professeure tuée à Saint-Jean-de-Luz : l’hommage à Agnès Lassalle lors de ses obsèques