Publicité

Les obsèques d’Alexeï Navalny réunissent des centaines de Russes à Moscou pour un dernier hommage

Une longue file de sympathisants s’est constituée dans le quartier de Marino pour les funérailles de l’opposant à Vladimir Poutine.

RUSSIE - Des obsèques qui se sont transformées en manifestation contre Vladimir Poutine. « Navalny ! Navalny ! » : malgré le risque d’arrestations, des « milliers » de sympathisants de l’opposant russe Alexeï Navalny se sont rassemblées aux abords de l’église du quartier de Marino où sont célébrées ses obsèques, ce vendredi 1er mars en début d’après-midi.

Alexeï Navalny : un accord secret pour le faire libérer de prison était en négociation, d’après ses proches

Le corbillard transportant le cercueil d’Alexeï Navalny est arrivé sur place peu avant 12h (heure de France), et a fait son entrée dans l’église sous les applaudissements de la foule qui s’était rassemblée au cours de la matinée sous haute présence policière, comme le montrent les images des médias et journalistes d’opposition. Certaines personnes étant venues avec des fleurs, d’autres avaient les larmes aux yeux.

Les ambassadeurs français, allemand et américain étaient notamment présents devant le temple, ainsi que trois figures de l’opposition encore en liberté : Evguéni Roïzman, Boris Nadejdine et Ekaterina Dountsova.

À l’intérieur de l’église, le corps du principal adversaire de Vladimir Poutine a été brièvement exposé à cercueil ouvert, selon le rite orthodoxe, des dizaines de fleurs rouges et blanches le couvrant. Ses parents étaient notamment présents.

Quelques minutes plus tard, à l’issue de l’office, le cercueil de Navalny est arrivé dans le cimetière de Borissovo, situé à proximité de l’église et à une vingtaine de kilomètres du Kremlin. « Nous ne t’oublierons pas ! », « Pardonne-nous », ont crié des gens dans la foule à l’arrivée du corps.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a averti ce vendredi lors de sa conférence de presse quotidienne de potentielles sanctions en cas de participation à toute manifestation « non autorisée » à l’occasion de ces funérailles. Près de 400 personnes ont été arrêtées par la police dans les jours qui ont suivi la mort de l’opposant, lors de rassemblements improvisés en sa mémoire.

Mais l’équipe de Navalny avait appelé les Moscovites à venir faire leurs adieux ce vendredi, et ses soutiens dans les autres villes et à l’étranger à se rassembler devant des mémoriaux pour honorer sa mémoire. Ioulia Navalnaïa a regretté qu’aucune cérémonie civile n’ait été autorisée pour permettre l’exposition du corps de son mari à un plus large public, comme c’est souvent le cas après le décès de grandes personnalités en Russie.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Donald Trump se compare encore à Alexeï Navalny, l’opposant russe mort dans une prison de l’Arctique

Vladimir Poutine a profité de l’interview de Tucker Carlson pour s’adresser aux républicains américains

VIDÉO - Russie : Navalny et le "palais de Poutine"