Obama est en Afrique du Sud

Barack Obama arrive en Afrique du Sud.

Le président des Etats-Unis va passer trois jours dans ce pays dont l'ancien président est entre la vie et la mort.

Le président américain Barack Obama est arrivé vendredi soir à Pretoria pour une visite de trois jours en Afrique du Sud où l’ancien président Nelson Mandela reste entre la vie et la mort, même si ses proches ont fait état d’une amélioration.

Il n’est pas prévu que Barack Obama se rende au chevet du héros national âgé de près de 95 ans, sauf si la famille de l’ancien président sud-africain devait en décider autrement. Mais M. Obama insiste sur sa volonté de ne pas jouer les intrus à l’hôpital.

En provenance du Sénégal où il avait entamé cette tournée africaine qui doit aussi le mener en Tanzanie, le président Obama a atterri vers 20h15 locales (18h15 GMT) sur la base militaire de Waterkloof près de Pretoria. Mais son programme officiel ne commence pas avant samedi. Après un tête-à-tête matinal avec le président Jacob Zuma, il a prévu une allocution solennelle depuis l’Union Buildings, siège du gouvernement sud-africain avant de se rendre à Soweto pour s’adresser aux étudiants, dans ce haut-lieu de la résistance à l’apartheid.

La journée de dimanche le conduira au Cap où M. Obama a prévu une visite à Robben Island, le bagne où Nelson Mandela a passé 18 de ses 27 années de détention et où il a vraisemblablement contracté les lésions pulmonaires à l’origine de ses problèmes de santé à répétition.

Vendredi, lors d’un point de presse improvisé, l’ex-femme de Nelson Mandela, Winnie Madikizela-Mandela, a affirmé qu’il était prématuré pour les médias de parler au passé du héros de la lutte contre l’apartheid. «Par rapport à comment il était il y a quelques jours, il y a une grande amélioration», a-t-elle dit, tout en ajoutant que «cliniquement il ne va toujours pas bien».

La veille, la fille aînée de Mandela, Makaziwe avait indiqué que son père réagissait encore par le regard ou le toucher à la présence de ses proches qui le veillent depuis trois semaines, et (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Les Croates n’ont plus foi en leur étoile européenne
La visite diplomatique d'Obama en Afrique du Sud s'annonce délicate
Un évêque arrêté dans une enquête sur la banque du Vatican
Obama en route pour l'Afrique du Sud
Des traques antigays au mariage homo, 40 ans de lutte aux Etats-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles