Publicité

Mais où est passé le groupe Manau ?

Ils ont inventé le rap celtique. En 1998, Martial Tricoche, Cédric Soubiron et Hervé Lardic du groupe Manau ont sorti le single « La Tribu de Dana », et le titre aux accents rap sur fond de musique bretonne a eu un succès aussi inattendu qu’incroyable, avec près de 1 500 000 singles vendus en quelques semaines seulement.

Initialement, Manau devait sortir son premier album en janvier 1999, mais la maison de disques Polydor leur demande d’avancer la sortie de six mois. C’est donc en juillet 1998 que le groupe dévoile « Panique celtique ». Un album certifié disque de d’argent avec 100 000 exemplaires vendus, mais qui signe la fin du trio.

Désaccords et départ

Hervé Lardic quitte Manau quelques semaines après la sortie du disque. En désaccord avec le groupe, il décide de se lancer en solo, sous le nom de Air- V. Il a sorti plusieurs albums, également influencés par ses origines bretonnes, et il a créé quelques années plus tard le label Trezen Productions.

Martial Tricoche et Cédric Soubiron ont donc continué l’aventure Manau en duo. Aventure à son apogée, notamment avec le classement en numéro 1 des ventes du single « Mais qui est la belette ? », reprenant l’air de la chanson bretonne « La jument de Michao », en janvier 1999, et avec la Victoire de la Musique de l’album rap / groove de l’année.

Le déclin

Pour son deuxième album « Fest-Noz de Paname » (2000), Manau change de direction artistique : moins d’influences bretonnes, plus de chansons façon guinguette. Si les...


Lire la suite sur ParisMatch