Publicité

"Il n'y a pas d’excuses" : la mère du suspect de l'agression mortelle dans l'Aveyron présente ses condoléances

Alcoolisé au moment des faits, le jeune homme de 23 ans connu des services de police a été interpellé et son arme a été saisie. Sa mère a présenté ce lundi 18 mars ses condoléances à la famille sur BFMTV.

Une famille toujours sous le choc. Samedi 16 mars, un homme a été mortellement touché de plusieurs coups de couteau devant un supermarché à Onet-le-Château, dans le département de l'Aveyron. Le suspect, âgé de 23 ans connu des services de police, a été interpellé et son arme a été saisie.

Ce lundi 18 mars au micro de BFMTV, sa mère, restée anonyme, est revenue sur les événements tragiques de ce weekend. Avant toutes choses, elle a tenu à rendre hommage à la victime et à adresser un message à sa famille.

"Je voulais leur présenter mes condoléances. Ils ont perdu un père, ils ont perdu un mari, et je partage sincèrement, du fond de mon cœur et du fond de mon âme, leur douleur", dit-elle.

"Voilà la preuve"

Puis, cette mère de famille l'assure également, "Il n'y a pas d’excuses" dans le geste de son fils. "Enlever la vie d'un être humain, ce n'est pas possible", ajoute-t-elle.

"On ne peut pas imaginer que le petit garçon, que le petit nourrisson qu’on a mis au monde, ce petit garçon qu’on a vu rire, jouer avec des Legos, faire du vélo, jouer à la trottinette, au football avec ses copains, on ne peut pas se dire qu’il a fait ça", ajoute-t-il.

Selon elle, son fils se battait depuis des années contre l'alcoolisme. "Il disait qu’il allait s’en sortir, mais vous savez ça c’est une maladie et si vous n'êtes pas accompagné, c’est pas la peine, vous ne pourrez pas vous en sortir. Beaucoup de personnes pensent pouvoir sortir de l’alcool mais c’est un fléau, et voilà la preuve", martèle-t-elle encore.

Le jour du drame, en sortant du supermarché, la victime a aperçu un véhicule faisant des embardées et a voulu intervenir. Le conducteur a alors sorti une arme blanche et a porté cinq coups au thorax de l'homme âgé de 45 ans. Malgré les soins prodigués par les secours envoyés sur place, la victime âgée de 45 ans est décédée.

Sa femme, présente à ses côtés, a également reçu un coup de couteau sous le sein. Elle a été hospitalisée mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Leur fils de 13 ans, présent au moment des faits, n'a quant à lui pas été blessé mais est en état de choc. Il a été pris en charge par un psychologue.

Article original publié sur BFMTV.com