Publicité

Nuit Incolore en interview pour les Purecharts Awards : "Je veux donner de l'espoir"

DR
DR

Crédits photo : DRPropos recueillis par Théau Berthelot.
Tu es élu Révélation de l'année aux Purecharts Awards. Qu'est-ce que ça te fait ?
Ça fait vraiment plaisir ! Pour moi, je pensais que c'était Zaho de Sagazan qui l'aurait, au vu de son année sensationnelle. Je crache pas sur ce que j'ai fait, parce qu'il y a eu effectivement beaucoup de travail, dont le single d'or avec "Dépassé". Mais c'était vraiment cool ! Je l'ai appris vraiment par message, en voguant sur Internet (sourire). Je suis reconnaissant envers le public et ma communauté, on est assez soudés. On se considère un peu tous comme des potes car on se dit tout, même si, si je devais parler avec vraiment tout le monde ce serait éreintant, mais j'essaie de le faire au maximum. Il y a tout de même une certaine force, car on se pousse tous vers le haut, et c'est bienveillant.
Comme les NRJ Music Awards, c'est une cérémonie basée sur les votes des fans. C'est encore plus important, j'imagine ?
Tu as fait la belle comparaison, et dans les deux cas, ça engage beaucoup plus de stress. Les issues sont incertaines. Vraiment tu sais pas. Quand c'est un jury qui vote, tu sais déjà qu'ils connaissent le gagnant et tu peux rien n'y faire. Tandis que là, tu peux discuter avec les gens, les engager. Il y a ce côté de partage où il y a plus de stress. Et, j'ai envie de rebondir là-dessus, mais toutes les victoires, c'est fou, quelque soit les médias, car il ne faut jamais les banaliser. Surtout que Révélation, tu ne l'es qu'une seule fois dans ta vie. Peut-être qu'il n'y aura plus de récompense... Je sais pas où la mettre encore, comme elle est transparente, on peut la mettre un peu partout (rires).
« Av...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Nuit Incolore : le clip "Sors de ma tête"
Nuit Incolore touche avec "À l'inverse"
Nuit Incolore : portrait de l'artiste qui cartonne