Nuage. Des banques européennes s’allient contre la puissance du cloud américain

Frankfurter Allgemeine Zeitung (Francfort)
·1 min de lecture

Treize institutions financières unissent leurs forces face aux géants du stockage en ligne, Amazon, Microsoft et Google. Objectif : imposer de nouvelles normes sur les données bancaires, en attendant le cloud européen pour les banques.

Treize grandes banques européennes ont annoncé mercredi qu’elles rejoignaient l’union des utilisateurs du cloud européen, l’ECUC (European Cloud User Coalition), une initiative lancée à l’automne 2019 par la Commerzbank en Allemagne. Cette “alliance des banques européennes contre le pouvoir des fournisseurs de stockage américains” et pour la mise en place de normes européennes est en marche, annonce la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Outre la Commerzbank, l’alliance compte notamment l’italien Unicredit, les banques néerlandaises ING et KBC, les autrichiennes Erste Bank et Bawag, la Swedbank de Suède, Allied Irish Banks en Irlande, selon un communiqué publié mercredi.

Nuage de données bancaires

Le cloud est majoritairement opéré par les géants américains de l’Internet, Apple, Amazon et Google. Même s’ils exploitent les centres de stockage des banques de l’Union sur le sol européen, les données ne bénéficient pas des mêmes protections juridiques aux États-Unis et en Europe. Or, les banques passent de plus en plus par le “nuage” pour leurs données. Ainsi, la Commerzbank devrait passer d’un tiers d’applications actuellement stockées dans le cloud à 80 % de ses logiciels en 2023.

À lire aussi: Données bancaires. La dangereuse proposition

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :