Novak Djokovic : non vacciné, le tennisman obtient une "exemption médicale" pour l'Open d'Australie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic ne s'en est jamais caché, il est réfractaire au vaccin contre le Covid-19. Une position qui a pendant des mois remis en cause sa présence à l'Open d'Australie. En effet, en septembre dernier, les organisateurs de l'Open d'Australie avaient indiqué la nécessité de justifier d'un schéma vaccinal complet pour intégrer la compétition. Ne souhaitait pas divulguer sa situation vaccinale, arguant qu'il s'agit "d'une affaire privée", le Serbe de 34 ans aurait finalement pu être persona non grata pour ce prestigieux tournoi.

À lire également

Novak Djokovic visé par un "plan machiavélique" pour le pousser au scandale sexuel

En décembre, Craig Tiley, directeur de l'Open d'Australie, laissait un espoir au champion en affirmant que des joueurs non-vaccinés pourraient participer au Grand Chelem, sur "exemption médicale". Une "exception" qui a finalement profité à Novak Djokovic. Neuf fois vainqueur de l'épreuve et triple tenant du titre, le numéro 1 mondial a annoncé via son compte Instagram qu'il avait été exempté de vaccination. Ce mardi 4 janvier, l'organisation de l'Open d'Australie a de son côté publiquement confirmé que "

Djokovic a demandé une exemption médicale qui a été accordée à la s... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles