Publicité

Une nouvelle Volkswagen ID.7 fait son apparition en Chine

Deux versions pour la Chine

Dans les méandres animés de l'industrie automobile chinoise, Volkswagen s'apprête à dévoiler son dernier joyau, l'ID.7 S, une version qui promet une surprise de taille. Révélée par un organisme de régulation gouvernemental de l'État, cette déclinaison de l'ID.7 ne se contente pas de briller par son élégance, mais également par des dimensions qui la hissent au-dessus de sa version européenne (également disponible en Chine).
En effet, dans le vaste panorama du marché chinois, Volkswagen exerce son influence à travers deux partenariats stratégiques, l'un avec SAIC et l'autre avec FAW. Intégrant une couche supplémentaire de complexité à cet écosystème, Volkswagen Anhui, détenu à 75 % par VW et 25 % par JAC, se consacre avec zèle à la recherche, au développement et à la production de véhicules à énergie nouvelle.

Quelques changements esthétiques

L'ID.7 S, développée par SAIC, se distingue de son homologue et séduit par son originalité, avec un capot, un bouclier et des phares redessinés. À l'arrière également, des modifications sont perceptibles, notamment au niveau du hayon, du bouclier et des feux.
Il est crucial de noter que bien que cette version soit plus imposante, elle conserve un empattement inchangé de 2 966 mm.
L'augmentation significative de la longueur (5026 mm contre 4961 mm) se traduit par des porte-à-faux plus généreux à l'avant et à l'arrière. La largeur demeure presque inchangée, 1864 mm contre 1862 mm, avec une hauteur légèrement réduite de 1537 mm contre 1538 mm.
Sur le plan mécanique, aucune révolution n'est à l'horizon. Les options de propulsion de 150 kW ou de transmission intégrale de 230 kW resteront...Lire la suite sur Autoplus