Publicité

Un nouvelle théorie sur l'origine des acouphènes !

Plus d'un adulte sur dix, soit environ 14%, ressent des bourdonnements incessants dans les oreilles, appelés acouphènes. Ce phénomène peut être passager, ou bien s'installer dans le temps. Sa présence chronique peut affecter grièvement la qualité de vie, du sommeil, et des relations sociales. Parfois, sa puissance peut même pousser à la dépression ou au suicide. C'est pour cela que des chercheurs se penchent sur cette question, restée en partie un mystère pour la science. Et ils ont une nouvelle théorie sur l'origine de ces bruits de fond insupportables.

Les acouphènes ont plusieurs causes possibles (maladie, blessure à la tête ou à l'oreille interne...), mais la plupart du temps, elles surviennent après une exposition à un volume sonore trop important.

Selon les scientifiques de l'Institut spécialisé Massachusetts Eye ans Ear, ce bruit fantôme serait généré par une lésion des nerfs qui transmettent les informations sonores au cerveau, que le système nerveux ne pas ignorer. Lors de tests sur des personnes entendantes de 18 à 72 ans souffrant d'acouphènes, ils se sont rendu compte qu'elles présentaient une perte d'audition que les tests auditifs conventionnels ne peuvent détecter. Ils ont globalement trouvé que les bourdonnements étaient associés à la dégénérescence du nerf cochléaire en particulier, qui peut être endommagé par une surexposition au son, mais aussi dans le cadre du vieillissement naturel. "Ce que montre notre travail, c'est que les acouphènes peuvent être déclenchés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles analyses sont faites lors d'un don de sang ?
Comment se libérer du stress des fêtes de fin d'année ?
Comment prendre rendez-vous pour un don de sang ?
Ces produits du quotidien qui contiennent des émulsifiants potentiellement nocifs
Origine du SIDA : de la stigmatisation à la véritable provenance de cette maladie !