Cette nouvelle guerre de la baguette

·1 min de lecture
La baguette coûte en moyenne 90 centimes.
La baguette coûte en moyenne 90 centimes.

Michel-Édouard Leclerc est heureux. L?inflation est de retour, et le voilà qui a revêtu depuis quelques semaines son costume préféré, celui du sauveur de notre pouvoir d?achat. Le lait, le porc, les autotests, tout, tout dans les rayons des magasins Leclerc sera proposé à prix avantageux aux Français, promet-il. Et même la baguette. Tenez-vous bien, elle sera vendue, pesée, emballée, à 29 centimes en moyenne jusqu?à fin juin. Que de bruit, depuis que Michel-Édouard Leclerc a formulé cette promesse mercredi 12 janvier sur les ondes de RMC. « C?est tout un symbole », s?est emporté le Breton.

Sans difficulté, il s?est mis à dos les représentants des céréaliers, les artisans boulangers, les agriculteurs en général, et pour compléter cette longue liste de mécontents, il a aussi froissé, lui le numéro un en France, ses concurrents distributeurs. Car, non, dans les faits, Michel-Édouard Leclerc n?est pas le seul à proposer de tels prix.

On gagne de l?argent, même en affichant un prix à 29 centimes d?euro.

Il est possible d?acheter une baguette de 250 grammes à moins de 45 centimes dans toutes les grandes surfaces de l?Hexagone. Soit deux fois moins cher que le prix moyen constaté par l?Insee. « Les Français ne se rendent pas spécifiquement au supermarché pour acheter une baguette. Ils en prennent en complément de leurs courses, essentiellement en semaine, et pour le dîner. Le week-end, ils préfèrent acheter chez nous des pâtisseries individuelles plutôt que du pain [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles