Publicité

La nouvelle création de Banksy à Londres redonne son feuillage à un arbre

ART - Il a encore frappé. Dans la nuit du 17 au 18 mars, une peinture murale est apparue dans le nord de la capitale britannique, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Après plusieurs heures de spéculations pour savoir qui est derrière ce graff, Banksy a mis fin au suspens en annonçant sur ses réseaux qu’il en est l’auteur.

Si elle ne représente qu’une personne armée d’un pulvérisateur ayant projeté de la peinture verte sur le mur, il faut prendre du recul pour apercevoir l’œuvre dans son ensemble. Ce n’est qu’une fois que l’arbre est devant la fresque qu’elle prend tout son sens. Les traînées de peinture verte paraissent rendre ses feuilles à cet arbre nu et le rhabiller pour le printemps.

Preuves à l’appui, Banksy a annoncé avoir réalisé cette fresque. L’artiste de rue a publié des photos avant/après sur son compte Instagram. Et les passants qui vivent dans le quartier ou aux alentours s’attardent devant l’œuvre de l’artiste à l’identité inconnue et semblent enchantés de pouvoir l’admirer.

Les Londoniens ravis de voir la fresque

C’est le cas de Pauline Forster, une retraitée venue admirer la peinture murale. « Je pense qu’il a aperçu quelque chose avec l’arbre, définitivement. Un arbre bizarre au milieu de cette route. Enfin, les arbres sont taillés, mais là, c’est un vieil arbre énorme, qui survit encore. Il a donc aperçu quelque chose, et en a fait quelque chose avec… Et le mur juste derrière… Je pense que c’est très intelligent », a-t-elle déclaré à l’AFP.

« J’ai vu sur les réseaux sociaux qu’il y avait un Banksy au coin de la rue où j’habite, alors je me suis dit que j’allais venir jeter un coup d’œil… C’est génial ! », s’exclame Mark Benson au micro de l’AFP. Cette euphorie touche aussi Alex Georgiou, le propriétaire du bâtiment, qui assure laisser la fresque telle quelle. « Je prévois vraiment de la garder là et de laisser les gens en profiter, c’est génial », rapporte le Daily Mail. Banksy a fait des heureux avec son arbre.

À voir également sur Le HuffPost :

Une vente aux enchères consacrée à Elton John fait un carton lors d’une soirée chez Christie’s à New York

À Cannes, la main de Gérard Depardieu emprisonnée par le street artist Toolate sur la Croisette