La nouvelle attestation de déplacement est "complexe" admet le ministère de l'Intérieur

Salomé Vincendon
·2 min de lecture

Avec 15 motifs de sortie, et des limites de déplacement allant de 1 à 30 km, la nouvelle attestation peut paraître confuse. La porte-parole du ministère de l'Intérieur clarifie son contenu sur BFMTV.

"Je vous l'accorde l'attestation est complexe." Interrogée samedi matin sur BFMTV au sujet des différentes autorisations de déplacement pour les zones confinées, la porte-parole du ministère de l'Intérieur a reconnu que le nouveau document n'était pas des plus intelligibles. L'attestation - qui n'est pas disponible pour l'heure dans sa version numérique - se décompose en deux pages, avec 15 motifs de sortie, et des limites de kilométrages différents selon la case cochée.

"Je vous l'accorde l'attestation est complexe donc je vais essayer de vous expliquer cela le plus simplement possible", déclare Camille Chaize.

"On coche la bonne case et on regarde le kilométrage associé"

Certains des motifs de sortie s'appliquent tous les jours à toutes les heures, d'autres sont applicables "uniquement de 6 à 19 heures", soit hors couvre-feu. Certains portent des astérisques: "les déplacements ne sont autorisés qu’au sein du département ou d’un périmètre défini par un rayon de 30 km autour du lieu de résidence sauf pour les items signalés par un astérisque (*)", précise ainsi le document.

"L'attestation est faite en deux parties. Les premiers motifs permettent de se déplacer de jour comme de nuit, par exemple si on va à une consultation médicale", clarifie la porte-parole. "La deuxième partie c'est les mesures qui s'appliquent en journée, par exemple pour aller faire ses achats, et c'est à ce moment-là que le rayon de 30km s'applique."

Elle explique que l'exécutif a imaginé les mesures et leurs limites géographiques en fonction du "bassin de vie des personnes". "Quand on va promener son chien pour le faire pisser, on est environ à 1km autour de chez soi, quand on va se promener avec les enfants environ à 10km".

"L'attestation elle est complexe, moi ce que je recommande aux gens, c'est de choisir le motif de son déplacement, par exemple on a un motif impérieux de garde d'enfants, on coche la bonne case et on regarde le kilométrage associé", déclare Camille Chaize.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :