Publicité

Nouvel An lunaire : origines, traditions et signification

Le Nouvel An lunaire est l'une des célébrations les plus importantes de l'année dans de nombreux pays asiatiques, mais sa date change chaque année. Elle est fêtée en Chine, en Corée du Sud, à Singapour, au Vietnam ou encore à Hong Kong. Selon les pays, cette célébration peut être appelée « Nouvel An chinois » ou encore « fête du printemps ». Équivalent asiatique de notre nuit de la Saint-Sylvestre pour ce qui est du passage à une nouvelle année, cette célébration dure cependant plus longtemps qu'une simple nuit. En Chine par exemple, le Nouvel An dure quarante jours. Ces festivités s'accompagnent de nombreux rituels et de traditions dont les origines remontent à plusieurs millénaires.

À l'origine, le Nouvel An lunaire ou fête du printemps était avant tout une fête agricole. Mais elle fait également écho à une ancienne légende. Chaque année à cette date, un monstre nommé Nian (qui signifie année en Chinois) revenait terrifier les habitants. Ces derniers, afin ne pas croiser le monstre et pour le faire fuir, s'enfermaient chez eux et allumaient des pétards, devenus feux d'artifice avec le temps. Les habitants embellissaient aussi leur maison avec de petites décorations de couleur rouge, le Nian étant censé être effrayé par cette couleur. Ces deux symboles font aujourd'hui partie intégrante des célébrations. Selon la légende, il est important également de veiller toute la nuit en attendant la fuite du Nian. De même, rester éveillé toute la nuit est considéré comme un signe de longévité. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi la date du Nouvel an chinois change-t-elle ?
Quels sont les responsabilités et le pouvoir des super-héros ?
Pourquoi décembre et janvier ont-ils 31 jours ?
Réveillon : 10 traditions insolites dans le monde !
D'où vient la tradition du gui pour le nouvel an ?