Publicité

Nouvel échec d'un vaccin contre le VIH

Une nouvelle fois, l'évaluation d'un vaccin-candidat contre le VIH est jugée insatisfaisante. Le 18 janvier dernier, le National Institutes of Health (NIH), l'agence nationale américaine de recherche médicale, a annoncé l'arrêt de l'essai clinique Mosaico.

Depuis 2019, cet essai évaluait l'efficacité et la sécurité d'un schéma vaccinal expérimental contre le VIH chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et des personnes transgenres. Au total, il impliquait 3 900 volontaires âgés entre 18 et 60 ans en Europe.

Selon un communiqué, le produit appelé Ad26.Mos4.HIV "était sûr mais n'offrait pas de protection contre l'acquisition du VIH", a déterminé un comité indépendant de surveillance des données et de la sécurité (DSMB). En effet, les chercheurs ont remarqué que le nombre d'infections par le VIH était équivalent entre le groupe qui recevait le vaccin et le groupe placebo. Les vaccinations de l'étude ont été achevées dès le mois d'octobre 2022.

Développé par Janssen, le schéma vaccinal expérimental utilisait un virus du rhume pour délivrer des immunogènes «mosaïques», "des composants de vaccin contenant des éléments de plusieurs sous-types de VIH". Le but était d'induire des réponses immunitaires contre les multiples souches de VIH qui existent dans le monde. Il consistait en quatre injections sur un an.

Suite à l'arrêt de l'essai, les participants ont été informés et orientés vers un traitement médical. Un essai semblable à Mosaico, mené chez les jeunes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Charcuterie : les nitrites augmentent le diabète de type 2, d'après une étude
Pourquoi le ventre gargouille ?
À quel moment un bébé fait-il ses nuits ?
Quel pain faut-il privilégier quand on a le syndrome de l'intestin irritable ?
Covid-19 : un risque accru de maladies graves pour les femmes enceintes et leur bébé