Nouveaux cas de Covid-19 en Europe: la France absente du graphique de Castex pendant sa conférence de presse

Louis Tanca
·2 min de lecture
Extrait de la conférence de presse du gouvernement du 22 avril - BFMTV
Extrait de la conférence de presse du gouvernement du 22 avril - BFMTV

Depuis quelques jours, le nombre de cas de Covid-19 commence à diminuer en France. Un point que n'a pas manqué de souligner Jean Castex lors de la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire du gouvernerment ce jeudi:

"La situation sanitaire s’améliore dans notre pays. Nous constatons depuis dix jours une baisse réelle de la circulation virale: le nombre quotidien de nouveaux malades a baissé de 17% en une semaine et s’établit aujourd’hui à un peu plus de 30.000 par jour".

"L'épidémie reste active chez plusieurs de nos voisins"

Graphique à l'appui, le Premier ministre a profité de la légère amélioration de la situation dans l'Hexagone pour rappeler l'évolution de la situation sanitaire en Europe.

On voit bien du reste que l’épidémie reste active chez plusieurs de nos voisins européens. Je pense notamment aux Pays-Bas ou à l’Allemagne, où l’épidémie progresse à nouveau légèrement depuis deux semaines, et ce, en dépit de mesures de freinage strictes qui s’appliquent depuis plus de 4 mois déjà.

Où se situe la France sur ce graphique?

Un graphique qui ne montre cependant pas où se trouve l'Hexagone vis-à-vis de ses voisins européens. Voici donc la même infographie, mais avec le taux de nouveaux de Covid-19 par million d'habitants en France.

Comme on peut le constater, la France a en fait un taux d'incidence quasiment égal à celui des Pays-Bas et largement supérieur à celui de l'Allemagne, les deux pays mentionnés par le Premier ministre.

La baisse de l'incidence en France semble d'ailleurs ne pas être propre à l'Hexagone: en Italie, en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni, le nombre de nouveaux caspar million d'habitants tend plutôt à diminuer.

Article original publié sur BFMTV.com