Nouveau samedi de manifestations contre le vaccin, en Europe

·1 min de lecture

Les antivax, il y en a un peu partout en Europe, exemple en Serbie, où le gouvernement étudie la possibilité de mettre en place un pass sanitaire. L'idée ne passe pas pour ces manifestants qui rejettent le vaccin.

Selon les données de l'université Johns Hopkins, un peu plus de 41 % de la population serbe est entièrement vaccinée.

Plusieurs régions du sud-est de l'Europe connaissent actuellement une forte poussée d'infections au COVID-19.

Croatie, appel au soulèvement

Jusqu'à trois mille personnes se sont rassemblées samedi également à Zagreb, la capitale croate, pour protester contre les restrictions, affirmant qu'elles mettent en danger les droits de l'homme et les libertés.

Parmi les orateurs figuraient des antivax et des théoriciens du complot qui ont appelé les gens à se soulever contre les autorités.

France, colère des mis-à-pied

En France, 80 000 personnes ont défilé samedi dans tout le pays. Le mouvement s'essouffle un peu pour le dixième samedi consécutif. Parmi les manifestants, certains écartés de leur emploi, faute d'avoir obéi à l'obligation vaccinale. Selon le ministre de la Santé Olivier Véran quelque 3.000 suspensions ont été signifiées à des personnels de santé non vaccinés contre le Covid-19.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles