Nouveau coup de pression gouvernemental sur la vaccination

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jean Castex et Olivier Véran tentent de "convaincre, convaincre" les habitants de se faire vacciner, tandis qu'ils espèrent que le nouvel objectif de 50 millions de primo-vaccinés sera atteint d'ici fin août. 

"Hésitants", personnes âgées ou fragiles: les autorités continuent la course à la vaccination contre le Covid-19 et le très virulent variant Delta pour aller au-delà du cap des 50% des Français complètement vaccinés, qui devrait être franchi sous peu.

Entre premières et deuxièmes doses, 4,7 millions d'injections ont été effectuées la semaine passée, soit "la meilleure semaine depuis le début de la campagne" en décembre 2020, selon le ministère de la Santé, qui espère "faire encore mieux" cette semaine et la prochaine.

Flambée des contaminations qui dépassent régulièrement les 20.000 nouveaux cas quotidiens (dix fois plus que fin juin), remontée du nombre de patients à l'hôpital au-dessus des 7.000 lundi avec une poussée des entrées en réanimation: le gouvernement ne veut pas relâcher la pression.

La France devrait passer dans les prochaines heures le cap des 50% de personnes dotées d'un schéma vaccinal complet, un niveau néanmoins éloigné du seuil d'immunité collective estimé à environ 90% avec le nouveau variant Delta.

Selon le ministère de la Santé, la France, qui était en retard sur ses voisins européens, a "réduit l'écart avec l'Italie et la Belgique". Elle reste derrière l'Espagne et le Portugal mais est en "phase de rattrapage très rapide".

Le Premier ministre Jean Castex, en visite en Seine-Saint-Denis pour "convaincre, convaincre" les habitants de se faire vacciner, s'est dit persuadé que le nouvel objectif de 50 millions de primo-vaccinés d'ici fin août serait atteint, contre 40 millions actuellement. Il réunira les ministres concernés par la crise sanitaire mercredi en tout début de matinée.

"Trois millions de rendez-vous seront ouverts dans les dix prochains jours", a indiqué le ministre de la Santé Olivier(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles