Publicité

Une nourrice, mécontente de son salaire, mise en examen pour tentative d’empoisonnement

L'employée a reconnu avoir versé du nettoyant multi-usage dans plusieurs bouteilles de vin. (Image d'illustration.)  - Credit:ANDBZ / ANDBZ/ABACA
L'employée a reconnu avoir versé du nettoyant multi-usage dans plusieurs bouteilles de vin. (Image d'illustration.) - Credit:ANDBZ / ANDBZ/ABACA

Le goût étrange d'une bouteille de vin leur a donné l'alerte. Une femme de 40 ans, nourrice au service d'une famille de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), est soupçonnée d'avoir versé du produit ménager dans plusieurs boissons du couple qui l'employait, rapporte 20 Minutes.

Selon une source proche du dossier, des analyses seraient toujours en cours. Plusieurs bouteilles de vin et une de jus de raisin auraient ainsi été viciées avec du nettoyant multi-usages. Ni le couple ni les enfants n'ont consommé ces boissons empoisonnées. « C'était de toute façon imbuvable », poursuit la même source, interrogée par nos confrères. « Il suffisait de tremper ses lèvres dedans pour comprendre que quelque chose clochait. »

« Aucune intention homicide »

L'employée avait à sa charge les trois enfants du couple, âgés de 3, 5 et 7 ans. Elle a en partie reconnu les faits précisant cependant n'avoir jamais voulu s'en prendre aux petits. « Elle savait que le produit n'était pas dangereux », a précisé son avocate, pour qui « il n'y avait aucune intention homicide et aucune volonté de porter à l'intégrité du couple ».

À LIRE AUSSI Landes : la garde à vue du père d'Eden levée, jugée incompatible avec son état de santéLors de sa garde à vue, la nourrice a expliqué avoir agi dans le but de donner « une leçon » à ses employeurs, notamment parce qu'ils auraient catégoriquement refusé d'augmenter sa rémunération qu'elle jugeait insuffisante. L'employée a été mise en examen pour tentative d'e [...] Lire la suite