Publicité

N'oubliez pas les paroles (France 2) : "Ça s'oublie vite la déception", Caroline réagit à l'élimination de son équipe du Tournoi des Maestros

Comment se sont passées les retrouvailles avec les copains ?

Caroline : C'était super. Les tournages sont toujours super bon enfant, encore plus au Tournoi. Donc là, on était trop content de se retrouver. Il y avait quelques nouveaux, il y avait Morgiane, il y avait Laurens, et tout. Ça apportait un peu de fraîcheur aussi. Je fais maintenant partie des petites croûtes, des vieux (rires). Mine de rien, je commence à prendre de la bouteille, donc c'est sympa d'avoir des nouvelles têtes, des nouveaux qui sont tout récents et qui ont hâte de découvrir la pression, finalement, des épreuves du tournoi.

À lire également

N’oubliez pas les paroles (France 2) : Karine dépasse déjà le cap des 50 000 euros !

Justement, par rapport à Laurens, il a pris votre place de 2ème sur le podium. Comment l'avez-vous vécu ?

Je suis plutôt contente, parce que je suis quelqu'un qui n'a pas énormément confiance en elle. Et donc du coup, moi, plus je suis haut dans le classement, plus les gens m'attendent au tournant et plus je stresse. Donc en fait, je n'ai pas trop de problèmes à descendre du classement. En plus, je suis à une place où je sais que j'aurais la chance de faire partie de l'émission aussi longtemps que possible. Je me dis que c'est rare, finalement, que des gens arrivent aussi haut. Évidemment, je suis pour que tout le monde prenne le maximum de plaisir, le maximum d'argent, donc moi, je n'ai pas du tout de rancœur. Je suis très, très contente pour Laurens, il mérite totalement. C'est une bête de travail, donc je l'ai très bien vécu.

Vous vous êtes affrontés pour ce premier match. C'est un peu la revanche ?

Non du tout, c'était super chouette de s'affronter. On n'a a pas particulièrement reparlé du classement. On en avait parlé un peu sur les réseaux parce que moi, je lui avais envoyé un petit message en lui disant : "On se gêne pas, on me dépasse ?". Et Laurens, c'est quelqu'un qui a énormément d'auto-dérision, il est beaucoup dans l'ironie aussi, donc ça a très bien matché, on en a beaucoup rigolé. Je n'ai pas vu ce match comme une revanche. J'ai eu une équipe hyper solide. J'ai eu Louis, Étienne, et Manon, donc franchement, l'idée, c'était de profiter,...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi