Publicité

En Norvège, la mystérieuse spirale fait son retour dans le ciel

Un phénomène insolite a éclairé le ciel des pays du Nord suite au lancement d’une fusée.

ESPACE- Non, ce n’est pas un portail vers un monde extraterrestre. Dans la nuit du lundi 4 au 5 mars, un tourbillon de lumière blanche a éclairé le ciel de l’Arctique, soulevant beaucoup de questions de la part des internautes. Mais ce phénomène est bel et bien humain, comme l’explique Live Science.

La scène, rendue encore plus surréelle par le jeu de couleurs de l’aurore boréale, a été prise en image par des photographes en Finlande, Islande et Norvège. En réalité, à l’origine de cette mystérieuse spirale, que vous pouvez voir dans la vidéo en tête de cet article, il y a quelque chose de tout à fait habituel dans notre atmosphère : le lancement d’une fusée de Space X.

Lundi dernier, l’entreprise américaine a lancé dans l’espace une fusée Falcon 9 pour porter une cinquantaine de satellites en orbite autour de la Terre. Une fois accomplie sa mission, la fusée s’est séparée de son deuxième étage, qui est retombé vers l’atmosphère et a brûlé (à la différence du premier étage, qui est réutilisable). Pendant cette opération, le carburant restant a été dispersé dans l’espace.

C’est justement ce combustible, gelé sous forme de cristaux minuscules, qui aurait créé ce spectacle, en reflétant les rayons du soleil. Si cette spirale ne se forme pas à chaque lancement de fusée, c’est parce que cela dépend de plusieurs facteurs, notamment de l’orientation de la fusée par rapport à la Terre et au soleil.

Ce n’est pas toutefois la première fois que ces tourbillons, surnommées justement « spirales Space X », font leur apparition. Déjà en 2023 par exemple, le même spectacle avait été observé à Hawaï. D’après les astrnomes, ces événements devraient apparaître de plus en plus souvent, avec l’augmentation de la cadence lancements.

Lire sur Le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

SpaceX : tous ces changements qu’Elon Musk a dû effectuer pour le 3e vol de sa fusée Starship

La Nasa va envoyer sur Europa, la Lune de Jupiter, un message aussi poétique que technologique