Publicité

Norman Jewison nous a quittés : le réalisateur de L'Affaire Thomas Crown et Dans la chaleur de la nuit avait 97 ans

OLIVIER BORDE / BESTIMAGE
OLIVIER BORDE / BESTIMAGE

Le réalisateur canadien Norman Jewison est décédé paisiblement à 97 ans le samedi 20 janvier dernier, a annoncé Deadline. Il avait travaillé sur de grands classiques, tels que Le Kid de Cincinnati, L'Affaire Thomas Crown, Dans la chaleur de la nuit ou Eclair de lune.

Débuts à la BBC

Après des études de lettres, d'arts et de musique, Norman Jewison s'installe à Londres où il devient acteur et scénariste pour la B.B.C. De retour au Canada, il supervise les shows de grandes vedettes comme Judy Garland et Frank Sinatra.

Travaillant ensuite pour le compte des studios Universal, il réalise quatre comédies parmi lesquelles The Thrill of it all (1963) avec Doris Day et The Art of love (1965) avec James Garner.

Rencontre déterminante avec Steve McQueen

Devenu indépendant, il connaît son premier gros succès en dirigeant Steve McQueen dans Le Kid de Cincinnati (1965), acteur qu'il retrouvera trois ans plus tard pour les besoins de L'Affaire Thomas Crown (1968).

C'est en abordant, à travers Dans la chaleur de la nuit (1967), la discrimination raciale à une époque où elle est encore monnaie courante que Norman Jewison obtient la reconnaissance de ses pairs. Ce polar est couronné de cinq Oscars dont ceux du Meilleur film et du Meilleur acteur pour Rod Steiger.

Ses années 1970 : toujours des films engagés

Après avoir adapté au cinéma les s…

Lire la suite sur AlloCiné

True Detective : la saison 4 est liée à la saison 1, et les fans de l'univers veulent en savoir plus

César 2024 : nominations, films favoris, dates... Tout ce que l'on sait de la prochaine cérémonie !

Netflix : Ben Affleck va vous émouvoir (si, si) dans cette comédie qui cartonne !

"Il avait simplement envie d'être là" : le jour émouvant où Christopher Reeve a joué dans Smallville face à un jeune Superman

"Personne n’avait fait quelque chose de pareil auparavant" : il y a 35 ans, les fans de Batman découvraient cet extraordinaire générique

Noté 4,1 sur 5, l'un des meilleurs films des années 70 ressort au cinéma, et il va vous tenir en haleine jusqu'à la dernière seconde