Non, le Covid-19 ne se transmet pas par les aliments

·2 min de lecture
Non, le Covid-19 ne se transmet pas par les aliments

Selon les experts, il n’est pas nécessaire de nettoyer les aliments en rentrant des courses car le risque de contamination est très faible.

Le Covid-19 peut-il se transmettre via les emballages des aliments ? Depuis le début de l’épidémie, la question interroge. La Commission internationale sur les spécifications microbiologiques des aliments (ICMSF) s’est penchée sur cette éventualité et a examiné les preuves que le virus pouvait être transporté sur les aliments ou dans leur emballage. De nombreuses personnes lavent les emballages des courses avant de les ranger, une nouvelle habitude qui ne serait peut-être pas vraiment utile.

À ce jour, il n'y a eu aucune preuve que les aliments, les emballages alimentaires ou la manipulation des aliments sont une source ou une voie de transmission importante pour le SRAS-CoV-2 entraînant le Covid-19”, a déclaré l'organisation dans un communiqué rapporté par CNN. Et le texte poursuit : “Il n'y a aucun aliment qui devrait être considéré comme un risque ou qui mérite d'être considéré comme un vecteur du SRAS-CoV-2”.

Si certains pays ont décidé de restreindre les importations alimentaires ou de tester tous les produits importés, les experts de santé assurent que tout cela n’est pas vraiment utile. “Les entreprises alimentaires devraient se concentrer sur la protection des travailleurs du secteur alimentaire, des consommateurs et des clients des restaurants contre l'infection par la propagation du SRAS-CoV-2 de personne à personne”.

Des résultats rassurants

À la fin du mois de mars, une précédente étude avait mis en évidence que le virus pouvait se transmettre via les surfaces : “Ce que l'étude a montré, c'est que dans certaines conditions en laboratoire, qui sont évidemment un peu artificielles, le SRAS-CoV-2 est détectable jusqu'à trois heures dans les aérosols, jusqu'à quatre heures sur le cuivre, jusqu'à 24 heures sur du carton et jusqu'à deux à trois jours sur le plastique et l'acier inoxydable”.

Mi-août, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait assuré qu’il n’existait de contamination du Covid-19 via les aliments. “Nous ne pensons pas que le coronavirus puisse être transmis par les aliments… Si nous avons bien compris, la Chine cherche le virus sur les emballages, en a testé des centaines de milliers et en a trouvé très peu, moins d'une dizaine positifs”, avait alors expliqué l’OMS. “Notre alimentation, en ce qui concerne le Covid, est sûre; il n'y a aucune donnée probante que les aliments ou les chaînes alimentaires participent à la transmission du virus”.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles