Nolwenn Leroy de retour avec "La Cavale", un album réalisé avec Benjamin Biolay

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Nowlenn Leroy - BFMTV
Nowlenn Leroy - BFMTV

876450610001_6281585967001

Nolwenn Leroy réinvestit les rayons des disquaires ce vendredi. Quatre ans après Folk, son dernier album en date, elle revient avec La Cavale, le huitième de sa carrière. Un disque que l'ancienne protégée de Laurent Voulzy a réalisé en collaboration avec Benjamin Biolay, qui a su en douceur imposer sa patte.

"Rien n'a été programmé dans cette rencontre", raconte Nolwenn à BFMTV. "Il n'y avait pas de cahier des charges, de timing, de deadline pour l'album... On s'est retrouvé en studio et on s'est dit qu'on allait voir ce que ça donnerait. C'est comme ça que ça a commencé."

Un disque plus personnel

Porté par le morceau très 80's Brésil, Finistère, dévoilé en juillet dernier, La Cavale, composé de titres au ton très personnel, offre un subtil mélange des sonorités de Benjamin Biolay et de l'univers de Nolwenn Leroy. Son engagement de longue date pour la Fondation Abbé Pierre, notamment, devient une chanson. Son fils Marin prend les traits d'un corsaire dans le morceau Mon beau corsaire, développant ainsi le champ lexical de la mer si cher à la chanteuse.

"C'est peut-être la première fois que j'ai l'impression d'être totalement alignée avec ce que je fais. Dans un alignement total entre ce que je suis et la musique que je présente."

Un album qui marque le début d'un nouveau cycle pour Nolwenn Leroy, presque 20 ans après ses débuts dans la Star Academy.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles