Publicité

"Nobel des maths" : le prix Abel 2024 attribué au Français Michel Talagrand

On le présente comme le "prix Nobel des maths". Ce mercredi 20 mars 2024, le prix Abel a été décerné au mathématicien français Michel Talagrand, âgé de 72 ans.

Le mathématicien français Michel Talagrand reçoit le prix Abel 2024 pour ses vastes contributions aux probabilités. Ce "Nobel des maths" est décerné, tous les ans depuis 2003, par l’Académie norvégienne des sciences. Michel Talagrand est l’un des rares Français récompensés. Il est aussi l’un des premiers spécialistes des probabilités, domaine longtemps mal considéré à l’intérieur des mathématiques, à recevoir cette récompense prestigieuse. Son parcours original reflète le "pas de côté" qu’il faut parfois faire pour être créatif, et sa ténacité sans pareil.

Longtemps, les probabilités sont restées une discipline mal aimée, peu digne des mathématiques sérieuses étudiées par ailleurs. "Le fait de donner un prix en probabilités était inconcevable il y a encore 30 ans, exprime le lauréat. Il est vrai que beaucoup de résultats de probabilités n’étaient pas toujours fondés proprement. Et puis les choses ont changé petit à petit." Il a fallu du temps pour que la connotation "appliquée" des probabilités disparaisse, changeant l’image de la discipline. "Aujourd’hui, l’introduction du hasard – les processus stochastiques – sont un pan immense des mathématiques, et les probabilités sont même le domaine où il y a le plus de conférences", se réjouit Michel Talagrand.

"Sciences et Avenir a eu une grande influence dans mon inclinaison scientifique"

Même s’il a déjà reçu quantité de prix, dont le prix Shaw en 2017, il ne s’attendait pas du tout à être récompensé par le comité norvégien : "Lorsqu’on m’a annoncé par un appel il y a quelques jours qu’on me décernait le prix Abel, mon cerveau s’est arrêté pendant cinq secondes. Le vide… Je ne me voyais pas du tout à côté de la liste des autres lauréats, que je considère comme des géants des maths : Jean-Pierre Serre, Michael Gromov ou Jacques Tits (1930-2021). Cela m’a fait quelque chose." Pourtant, les avis de ses collègues sont dithyrambiques. "C’est un visionnaire qui débroussaille des problèmes très profonds et fournit ensuite les o[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi