NMOSD : quelle est cette maladie rare de la vue qui touche principalement les femmes (et rendre aveugle) ?

![CDATA[Shutterstock]]

Les maladies du spectre de la neuromyélite optique (NMOSD), anciennement appelées maladie de Devic, sont un ensemble de pathologies rares inflammatoires chroniques du système nerveux central (c’est-à-dire du cerveau et de la moelle épinière). La NMOSD évolue par poussées correspondant à des symptômes neurologiques souvent graves qui s’installent rapidement (en quelques heures à quelques jours), durent un certain temps, puis récupèrent plus ou moins bien.

"Elles touchent de façon préférentielle le nerf optique et la moëlle épinière. L’atteinte du nerf optique entraine des problèmes de vision qui peuvent aller jusqu’à la perte de la vue au niveau d’un œil ou des deux yeux", informe le Dr Julie Pique, neurologue au Centre de référence des maladies inflammatoires rares du cerveau et de la moelle au CHU de Lyon.

La NMOSD, encore plus que les autres maladies auto-immunes a une large prédominance féminine : 7 à 9 femmes touchées pour un homme. "L’âge moyen de début de la maladie est de 40 ans mais cette maladie a la particularité de pouvoir toucher tous les âges : il y a des formes pédiatriques avant l’âge de 18 ans même si cela est encore plus rare, et des formes parfois très tardives touchant des personnes âgées après 70-80 ans, informe le Dr Pique. Cette maladie est plus fréquente en Asie et chez les personnes afro-caribéennes", précise-t-elle.

Les symptômes de NMOSD

"L’atteinte inflammatoire du nerf optique (névrite optique), (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Ne pas surchauffer son intérieur : quels bienfaits santé ?
Intoxication au monoxyde : quels sont les bons gestes à suivre avec son chauffage ?
Qu'est-ce que l'arbovirose, cette maladie transmise par le moustique repérée en Nouvelle-Aquitaine ?
9 pathologies qui peuvent faire penser (à tort) à une dépression
Grossesse : les perturbateurs endocriniens perturbent la fonction thyroïdienne de la femme enceinte