Publicité

Nissan a un nouveau plan pour passer à la vitesse supérieure

Nissan annonce son plan pour atteindre 4,5 millions de ventes annuelles d'ici 2026, avec une focalisation majeure sur les véhicules électrifiés. Malgré les défis en Chine, où les ventes ont chuté, Nissan cherche à regagner du terrain en renforçant son offre de véhicules électriques. Cependant, des experts avertissent des risques potentiels, évoquant la possibilité d'un retrait similaire à celui de Mitsubishi.

Une cadence accélérée

Nissan a récemment dévoilé sa feuille de route visant à accélérer son rythme dans l'industrie automobile mondiale. L'objectif principal est de vendre environ 4,5 millions de véhicules chaque année à partir de 2026, représentant une augmentation importante par rapport à ses chiffres actuels. Pour atteindre ces objectifs, Nissan compte principalement sur l'expansion de son offre, notamment avec une gamme élargie de véhicules électrifiés. Le constructeur prévoit de lancer 30 nouveaux modèles au cours des trois prochaines années, dont 16 seront électrifiés. L'objectif est d'atteindre une part de 40% de véhicules électrifiés dans ses ventes mondiales d'ici trois ans, et jusqu’à 60% d'ici 2030. Dans cette optique, Nissan s'engage également à réduire les coûts de fabrication de ses véhicules électriques de 30% par rapport au Nissan Ariya. Le constructeur vise à parvenir à une parité des coûts entre véhicules thermiques et électriques d'ici 2030 en mettant en place des "familles" de véhicules électriques pour réduire les coûts de fabrication et les délais de développement des modèles. Cet objectif est d’autant plus important que la concurrence est très rude sur le marché de l’électrique, Nissan doit se démener...Lire la suite sur Autoplus