Publicité

Nikos "traumatisé" par la tentative de cambriolage : son avocat sort du silence dans TPMP (VIDEO)

Ces derniers mois, plusieurs intrusions aux domiciles de personnalités publiques se sont déroulées. Parmi les stars concernées, Nikos Aliagas dont le logement situé à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) a été victime d’une tentative de cambriolage, dans la nuit du 1er au 2 janvier dernier. Celui que l'on retrouve à l'animation de Star Academy et The Voice ne se trouvait heureusement pas au domicile. Mardi 30 janvier, cinq jeunes gens âgés de 19 à 23 ans ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Créteil, rapporte Le Parisien.

Les cambrioleurs avaient été mis en fuite par le système d’alarme de la propriété. Une patrouille de la brigade anti-criminalité qui se trouvait sur place les avait pris en chasse. A bord d'une voiture, les voleurs avaient pris tous les risques afin d’échapper aux forces de l'ordre mais leur course s'était terminée contre un arbre. Dans le véhicule, les forces de l’ordre avaient découvert tout le matériel nécessaire à un cambriolage mais également du ruban adhésif ainsi que des Serflex parfois utilisés en cas de séquestration.

Ce jeudi 1er février, l'avocat de Nikos Aliagas, Me Roland Perez, était invité dans Touche pas à mon poste! pour évoquer cette affaire. "Ils ont été condamnés assez lourdement parce qu'on est sur une tentative de cambriolage qui a très vite échoué. Ils ont essayé de passer par le portail. Il pensait que l'alarme ne fonctionnait pas et heureusement, l'alarme fonctionnait", a commenté le médiatique avocat.

À lire également

Nikos Aliagas : l’animateur victime d’une tentative d’effraction à son domicile

"Nikos, il va bien ou il est un peu traumatisé?" a ensuite questionné Cyril Hanouna. "Oui traumatisé, je peux dire qu'il l'est. Il est traumatisé parce que quand on trouve dans la voiture du serflex pour vous ligoter les mains, les pieds, quand on trouve du ruban adhésif pour scotcher la bouche, quand vous savez que vous êtes avec vos enfants, que vous vivez avec votre épouse - ce qui est arrivé chez Bruno Guillon - oui rétrospectivement, vous avez un préjudice d'anxiété extrêmement important. Il aurait pu être là, dans sa maison, avec ses enfants", a rétorqué l'avocat.

Me Roland Pere...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi