Publicité

Niger : le budget de l'État au plus mal

Depuis le coup d’Etat au Niger, la junte et le gouvernement qu’elle a formé luttent contre les sanctions économiques de la CEDEAO et de l’UEMOA, mais également pour maintenir des conditions de travail décentes dans le secteur public. Dans des circonstances déjà très dures, l’arrêt d’une partie de l’aide budgétaire, qui venait de l’extérieur, comme le manque de revenus de l’État, impactent la situation des fonctionnaires et des contractuels de l’Etat.


Lire la suite sur FRANCE 24