"Nicolas Hulot faisait venir des femmes au ministère, souvent le soir" : les nouvelles révélations fracassantes de Paris Match sur l'ex-ministre

·2 min de lecture

Le magazine Paris Match publie de nouvelles révélations sur le scandale Hulot, dont un témoignage de tentative d'agression sexuelle.

L'affaire Hulot ne cesse de faire la une des médias. Une semaine après la diffusion de trois témoignages exclusifs de femmes accusant l'ancien ministre d'agressions sexuelles, dans Envoyé Spécial sur France 2, l'hebdomadaire Paris Match publie jeudi 3 décembre une enquête avec de nouvelles allégations. Son rédacteur en chef, Bruno Jeudy, en dévoile les grandes lignes en avant-première pour Yahoo.

La fille d'une ministre de Jospin l'accuse à son tour

Le magazine révèle qu'une femme ministre de Lionel Jospin (Premier ministre de 1997 à 2002), accuse Nicolas Hulot d'avoir essayé d'agresser sa fille en l'invitant chez lui. "Elle a évité d'être agressée en s'enfuyant de l'appartement, pieds nus", relate Bruno Jeudy.

Une collaboratrice de l'ancien ministre de la Transition écologique (de 2017 à 2018) témoigne aussi dans Paris Match qu'"il faisait venir des femmes au ministère, souvent le soir", et refusait les dîners professionnels.

Un jeu "glauque" entre PPDA et Hulot

L'enquête de l'hebdomadaire aborde aussi l'amitié unissant l'ancien présentateur d'Ushaïa Nature et Patrick Poivre d'Arvor, vedette du JT, également accusé d'agressions sexuelles, de viols et de harcèlement sexuel par plusieurs femmes. "Ils avaient un jeu un peu glauque, un peu macabre", décrit le rédacteur en chef de Paris Match. Nicolas Hulot et PPDA élaboraient "un palmarès des femmes qu'ils pouvaient conquérir, à leur façon, hélas". Les journaliste du magazine s'interrogent également sur "l'omerta de 20 ans" dont a pu bénéficier Nicolas Hulot. Son entourage à la télévision, mais aussi en politique, est soupçonné d'avoir "fermé les yeux" sur les agissements de l'écologiste.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 26 novembre dernier. Nicolas Hulot continue de nier formellement les accusations et a annoncé qu'il quittait "définitivement" la vie publique. Au total, au moins six femmes, dont l'une mineure au moment des faits, le mettent en cause.

VIDÉO - Agression sexuelle: Elise Lucet répond à Nicolas Hulot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles